Tribune I « Attaques sur l’axe Dori-Essakane : La nécessité de sécuriser les populations et une source économique majeure pour le Burkina Faso ! »

Ceci est une déclaration du Président de l’Alliance pour la Défense de la Patrie (ADP), Abraham BADOLO, sur la situation sécuritaire au Burkina Faso, notamment sur l’axe Dori-Essakane.

La province du Séno est en proie à une situation sécuritaire difficile malgré les efforts déployés par les FDS. Cette situation depuis quelques semaines se caractérisent par des attaques sur l’axe Dori-Essakane. La dernière en date est celle intervenue le vendredi 29 octobre 2021 touchant à 33 personnes dans trois autocars transportant du personnel de la mine d’Essakane, des entrepreneurs et trois camions d’approvisionnement.

Fort heureusement, selon un dernier communiqué de la société minière IAMGOLD ESSAKANE, les 33 personnes ont été retrouvées saines et sauves.

À notre sens, ces attaques sur cet axe répondent, en à point douté, à une stratégie des groupes armés d’asphyxier économiquement au double niveau les localités du Séno et du Burkina Faso tout entier. Il ne serait pas exagéré d’affirmer que les richesses minières de la province du Séno sont dans les viseurs des groupes armés afin d’accroître leur influence sur notre territoire.

La dernière sortie de presse de la société minière IAMGOLD ESSAKANE est assez rassurante sur cette question dans la mesure où elle ne s’attend pas à ce que ce dernier incident ait une incidence négative importante sur sa production.

Toutefois, face à une répétition des incidents depuis quelques semaines, il est opportun de mener la réflexion sur la nécessité d’accroître la sécurité non seulement des populations de la province et mais aussi de cette source de gains économiques majeurs pour notre pays dans cette situation de souffrance budgétaire.

L’ADP étant une OSC engagée pour le retour de la paix dans notre pays demeure regardant sur le bien-être de nos populations et des richesses minières du Burkina Faso.

C’est aussi l’occasion de féliciter et encourager les travailleurs de toutes les couches sociales notamment ceux des mines qui malgré la situation sécuritaire difficile exercent sur des parties du territoire burkinabè à grands risques.

<< Pour la Patrie, nous ne fléchirons pas >>.

Pour l’Alliance pour la Défense de la Patrie (ADP) 

Abraham BADOLO

(Président ADP)

Écouter l’article


B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page