Burkina Faso : Le Premier DG de l’Ecole Nationale de Police, Sié Tiéfi Dabiré, a pris fonction

Le Secrétaire Général du ministère de la sécurité a installé le tout premier Directeur Général de l’Ecole Nationale de la Police (ENP), le Commissaire divisionnaire de police Sié Tiéfi Dabiré ce vendredi 5 novembre 2021. Il était le directeur de ladite école depuis le 5 juillet 2018. 

Nommé en conseil des ministres le 6 octobre 2021, le commissaire divisionnaire  de police,  Sié Tiéfi Dabiré a pris fonction ce vendredi 5 novembre 2021. Il devient ainsi le  tout premier DG de l’Ecole Nationale de Police.

Erigée en Établissement Public de l’État (EPE), l’École Nationale de Police (ENP) dispose désormais d’un Directeur Général, en la personne de Sié Tiéfi Dabiré, commissaire divisionnaire  de police. Selon lui, après avoir assuré la direction de cette école, sa nomination au poste de Directeur Général est la continuité de ses actions de directeur à l’ENP.

Une photo de famille avec les différents corps de métier qui ont participé à la cérémonie d’installation du nouveau DG de l’ENP.

« Peut-être que les objectifs seraient un peu plus ambitieux pour la formation des élèves. Nous avons toujours formé nos élèves dans le sens de faire face à leur sortie à ce défi sécuritaire. Il y a beaucoup d’initiatives. Le système d’enseignement modulaire que nous avons mis en place depuis plus d’un an qui est en train d’être implémenté dans nos classes et ensuite élaboré des modules allant dans le sens de la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso », a-t-il affirmé.

Il a également noté qu’il y a une coopération à engager à l’interne comme à l’externe. « Les modules que nous avons élaborés tiennent compte de tous ces aspects des actions de lutte contre le terrorisme », s’est-il prononcé.

De directeur à Directeur Général, le commissaire divisionnaire de police Sié Tiéfi Dabiré continuera ses chantiers avec plus d’ambitions

L’Ecole Nationale de Police compte à ce jour environ 1700 élèves dont  1500 de la police nationale et 200 de la police municipale.

Après l’installation, le Secrétaire Général  du ministère de la sécurité, Sié Edgar Sou, a rassuré le nouveau DG du soutien nécessaire du ministre de la sécurité pour la réussite de sa mission. « En vous portant à la tête de l’ENP, les plus hautes autorités n’ont pas eu tort au regard de votre profil. Ce creuset du savoir doit être un vrai creuset d’où continueront de sortir des compétences et des aptitudes nécessaires aux missions qui leur seront assignées. Sachez que vous ne serez pas seul et vous n’êtes pas seul à porter la charge qui vous a été confiée », a laissé entendre Sié Edgar Sou.

Le Directeur Général de l’Ecole Nationale de la Police a, à l’issue de son installation, ouvert l’infirmerie de l’école qui était en travaux de réhabilitation et d’extension depuis juin 2020. Le coût de cette nouvelle infrastructure est estimé à près de 135 millions de Francs CFA.

Les travaux de réhabilitation de l’infirmerie de l’ENP ont duré 10 mois et ont couté près de 135 millions.

Le nouveau DG de l’ENP a occupé plusieurs postes. Il s’agit entre autres du poste de commissaire de police de l’Aéroport international de Ouagadougou, chef du renseignement intérieur, directeur de la formation continue et de la formation en maintien de la paix à la direction générale des écoles de police, directeur de l’Ecole Nationale de Police.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page