Électricité : Vers la mise en place d’un marché ouest-africain compétitif

La 16e assemblée générale sur le West African power pool (WAPP) du Système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain (EEEOA) s’est tenue à Ouagadougou, ce vendredi 05 novembre 2021 à Ouagadougou 

Regroupant 38 sociétés membres, le Système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain (EEEOA) a tenu son assemblée générale, présidée par le ministre en charge de l’énergie, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, représentant le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Le Dr Bachir Ismaël Ouédraogo affirme que l’EEEOA s’est résolument engagé à développer des projets communautaires tels que la Dorsal Nord.

« Le projet de la Dorsal Nord lancé en juin dernier à Abuja est destiné à interconnecter le Nigeria, le Benin, le Burkina Faso, le Niger et le Togo. Au Burkina Faso, l’EEEOA s’est engagé dans un projet de construction d’un parc solaire régional de 300MW dont les études de faisabilité ont été lancées le 14 mars 2019, ici même à Ouagadougou », a-t-il dit.

Cette assemblée générale est l’instance suprême de l’EEEOA. Les décisions les plus importantes dans le secteur de l’électricité dans l’espace communautaire sont issues de ses délibérations.

Pour Sediko Douka, commissaire de l’énergie et des mines de la CEDEAO, « cette 16ème assemblée générale qui vient à la suite de la réunion du conseil exécutif et de la 37ème réunion des partenaires techniques et financiers, permettra certainement de continuer la réflexion sur nos projets et programmes régionaux…

Je reste convaincu que l’analyse que nous ferons du rapport du secrétaire général du WAPP et les échanges que nous aurons au cours de ces travaux s’inscriront dans cette perspective afin de nous permettre d’impulser la mise en œuvre des projets pour le bonheur de notre communauté », dit-il.

Cette assemblée générale du West African Pozer pool (WAPP) constitue, selon le secrétaire général Siengui Apollinaire Ki, un moment privilégié de réflexion et d’évaluation du travail accompli pour l’atteinte des objectifs fixés dans le cadre du cheminement vers la mise en œuvre des objectifs fixés pour la mise en œuvre d’un marché régional compétitif de l’électricité en Afrique de l’Ouest.

« En dépit de la pandémie de COVID-19, notre institution a enregistré des réalisations significatives durant les 12 derniers mois dans l’exécution des projets prioritaires du plan directeur de la CEDEAO pour le développement des moyens régionaux de production et de transport d’énergie électrique et aussi dans le traitement de sujets d’intérêt régional relevant de son ressort », explique-t-il.

A cela s’ajoute le démarrage de l’exécution des travaux de la dorsal nord du WAPP avec les premières signatures de contrats de travaux et de démarrage des activités du plan d’actions de réinstallation (PAR).

Aussi s’ajoute l’approbation par le conseil exécutif du mécanisme de développement propre (MDP) de la convention-cadre des nations unies sur le changement climatique (CCNUCC) du niveau de référence normalisée (NRN), actualisé du facteur d’émission réseau(FER) régional du système électrique interconnecté de la CEDEAO lors de sa 109ème réunion.

Saly OUATTARA

Burkina24 

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page