La Caravane Faso Jeunes lancée au Burkina Faso pour accroitre l’engagement des jeunes et des adolescents

OUAGADOUGOU, 5 novembre 2021 – L’UNICEF lance aux côtés du Ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entreprenariat et de l’Emploi, la Caravane Faso Jeunes, dont l’objectif est d’accroitre les opportunités d’engagement et d’actions des jeunes et adolescents au Burkina Faso. Au programme de la caravane : formations, débats, sensibilisations, actions citoyennes, activités sportives, parades artistiques et concerts de nombreux artistes engagés en faveur des droits des enfants et des jeunes.

« Malgré les défis, les jeunes et les adolescents sont engagés et pleins de ressources. Ils se battent pour leur éducation, leur protection et leur santé. Ils sont actifs face aux changements climatiques et à la pandémie de Covid-19 », a déclaré la Représentante de l’UNICEF au Burkina Faso, Sandra Lattouf, lors du lancement de la Caravane Faso Jeunes, à Kaya, le chef-lieu de la région du Centre-Nord.

« Dans leur incroyable diversité et singularité, je perçois un dénominateur commun de tous les jeunes du Burkina Faso : ils sont des bâtisseurs de paix, qui défendent la cohésion sociale, qui cherchent à vivre dans l’harmonie et le respect de tous. L’ambition de cette caravane est d’écouter, de cocréer des solutions, d’accroitre les espaces de dialogues et d’actions des jeunes et des adolescents ».

La population burkinabè est majoritairement composée d’enfants, d’adolescents et de jeunes. Les enfants et jeunes de moins de 35 ans représentent plus des trois quarts de la population (77,9%)[1] et les adolescents (10-19 ans) en représentent près d’un quart (23,6%)[2].

« La jeunesse est au cœur des défis majeurs du développement du Burkina Faso et constitue l’avenir du pays », a dit le Gouverneur de la région du Centre-Nord, Casimir Séguéda qui a procédé au lancement officiel de la Caravane Faso Jeunes en félicitant les jeunes pour leur dynamisme et leur engagement.

Selon un sondage U-Report mené en 2020[3], plus de 70% des jeunes et adolescents sondés estiment que les jeunes ne sont pas assez ou rarement consultés au Burkina Faso. Et, 77% des jeunes et adolescents interrogés souhaiteraient s’engager plus pour le développement.

« L’engagement citoyen est un thème nécessaire qui nous amène tous à voir la jeunesse comme une force et un partenaire pour le développement de nos localités », a affirmé le Président du Conseil National de la Jeunesse (CNJ), Moumouni Dialla présent au lancement de la Caravane Faso Jeunes. « Les actions menées doivent donner l’espoir que l’avenir sera radieux », a-t-il ajouté.

Le Maire de la Commune de Kaya, Boukaré Ouédraogo, a également souligné l’énergie et l’innovation de la jeunesse, couche de la société indispensable au développement du pays.

« Cette année nous célébrons le 75ème anniversaire de l’UNICEF. Pour que cette génération tienne ses promesses, nous devons accélérer ensemble l’inclusion et la participation des jeunes », a ajouté la Représentante de l’UNICEF au Burkina Faso. « Je salue le leadership des jeunes d’avoir réussi avec brio à réunir les autorités nationales, locales, traditionnelles, la communauté humanitaire, les Nations-Unies, le secteur privé et les artistes autour des thématiques qui les concernent ».

La Caravane Faso Jeunes traversera les villes de Kaya dans le Centre-Nord, Dori dans le Sahel, Tenkodogo dans le Centre-Ouest, Fada N’Gourma dans l’Est, Ouahigouya dans le Nord, Dédougou dans la Boucle du Mouhoun, Ouagadougou dans le Centre et Bobo Dioulasso dans les Hauts-Bassins.

###

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 191 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, consultez https://www.unicef.org/burkinafaso/

Twitter @UNICEF_Burkina | Facebook @UNICEF_Burkina Faso | Instagram @unicef_burkinafaso | Youtube UNICEF Burkina Faso

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Hadrien Bonnaud, Chef Communication et Plaidoyer, UNICEF [email protected], +226 66 93 31 32

[1] 5ème Recensement général de la population et de l’habitation, Institut National de la Statistique et de la Démographie, 2020.

[2] 5ème Recensement général de la population et de l’habitation, Institut National de la Statistique et de la Démographie, 2020.

2020.

[3] U-Report Burkina Faso, sondage 2020, https://burkinafaso.ureport.in/opinion/4064/

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page