8e édition CHAN Pétanque : Un Burkina méritant, mais un Maroc vainqueur

Ouverte le vendredi 5 novembre 2021, la 8e édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de sports boules, section pétanque, a refermé ses portes ce dimanche 7 novembre 2021, avec une finale qui a opposé le Burkina Faso au Maroc. Cette rencontre, qui a connu plusieurs arrêts du fait de plaintes de l’équipe marocaine concernant des cris d’encouragements des supporteurs burkinabè, a vu la victoire du Maroc. 

Une opposition Burkina Faso-Maroc, c’était l’affiche de la finale de cette 8e édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de sports boules, section pétanque organisée sur trois jours au palais des sports de Ouaga 2000. Comme tout événement majeur, cette finale a été marquée par quelques péripéties. En effet, elle a connu un arrêt d’environ 10 minutes lorsque le Burkina Faso mené, est parvenu à prendre les devants (6-3) après trois mènes (temps de jeux).

La raison de cet arrêt, les joueurs de l’équipe du Maroc ainsi que le staff technique se sont plaints de la réaction du public burkinabè après chaque lancé ou tir des deux équipes en opposition ; réaction qui ne permettait pas, avancent-ils, de se concentrer. Après donc des appels au calme des autorités burkinabè présentes, la partie a pu reprendre son cours.

Hélas, les Burkinabè ne se retrouveront plus depuis cet instant, et seront devancés par des Marocains, qui pouvaient se réjouir de cette petite pause salvatrice ou provoquée. Score finale, 13 contre 6. Déception du côté burkinabè, on peut le dire comme l’a fait si bien savoir Justin Compaoré, un des boulistes de l’équipe nationale.

« C’est la pétanque. C’est la règle du jeu. Tu peux bien commencer et mal finir. Comme tu peux mal commencer et bien finir. C’est ce qui nous est arrivé aujourd’hui. Beaucoup déçu, beaucoup », a-t-il déclaré.

Herman Yabré, Secrétaire général (SG) du ministère des sports et des loisirs, représentant le ministre, a tenu à traduire la reconnaissance du Burkina Faso à la Confédération africaine de sports boules (CASB).

« Tout d’abord, traduire toute notre reconnaissance à la CASB pour avoir choisi le Burkina pour lui confier l’organisation de la 8e édition du CHAN pétanque. C’est un honneur fait à notre pays », a-t-il d’emblée indiqué. Il n’a pas manqué de féliciter le comité national d’organisation qui a relevé le défi.

S’agissant du résultat de cette finale, il estime que l’équipe burkinabè a quand même du mérite ; mieux, il fait savoir une certaine foi en cette dernière à la coupe du monde 2022. « Quant à la prestation des Etalons, je pense qu’il faut les féliciter parce qu’ils se sont qualifiés pour la coupe du monde 2022 au Bénin, ils sont arrivés en finale. 

En sport, il faut un vainqueur et un perdant. Nos enfants n’ont pas démérité, nous les félicitons et les invitons à travailler pour qu’à la coupe du monde le trophée revienne au Burkina Faso. Nous avons foi qu’à la coupe du monde, les enfants reviendront ici avec le trophée », a affirmé le SG. Mais avant cette grande finale, l’équipe de Madagascar a disposé du Tchad par un score de 13 contre 11, dans une petite finale en vue de déterminer le 3e de la compétition.


Pour rappel, cette 8e édition avait pour objectif de désigner le champion d’Afrique de la discipline, de désigner les dix meilleures nations pour le mondial 2022 au Bénin et de désigner le vainqueur d’Afrique en tir de précision.

Ainsi, le Maroc est le champion d’Afrique de la discipline ; le Niger est le vainqueur d’Afrique en tir de précision grâce à Harouna Mohamed. L’équipe n°1 et 2 du Burkina Faso, le Niger, la Tunisie, la Mauritanie, l’Algérie, le Maroc, le Sénégal, le Tchad et Madagascar sont les dix équipes qualifiées pour le mondial 2022.

Tambi Serge Pacôme ZONGO 
Burkina 24 

Écouter l’article


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page