72h du Faso Dan Fani : Quand des tisseuses unies magnifient le pagne local

La Fédération Nationale des Tisseuses du Burkina Faso (FENATI/BF) a dévoilé les différentes articulations de la première édition des « 72 heures du Faso Dan Fani » prévue les 11, 12, et 13 novembre 2021, à Ouagadougou. C’était au cours d’une rencontre ce mardi 9 novembre 2021.

Initialement prévue pour juin 2021, c’est finalement du 11 au 13 novembre 2021, que se tiendra la première édition des 72h du Faso Dan Fani, de la Fédération Nationale des Tisseuses du Burkina Faso (FENATI/BF).

Exposition vente du Faso Dan Fani en prix promotionnel, panel sur le thème « contribution du Faso Dan Fani dans l’économie du Burkina Faso », un dîner gala couronné par des distinctions, seront entre autres les différentes articulations prévues pour ces trois jours du Faso Dan Fani. « Les prix seront promotionnels, donc 6 000 F CFA en fonction du motif. Les pagnes labélisés seront également disponibles avec une différence de 1000F CFA », a indiqué la présidente de la fédération, Justine Kafando.

L’objectif de ces 3 jours, selon elle, c’est de faire la promotion et la valorisation du Faso Dan Fani afin de magnifier cette œuvre culturelle et artisanale et susciter sa consommation. « Actuellement, force est de constater une nette amélioration dans la production des motifs et le travail même du Faso Dan Fani en général. Il faut donc trouver des perspectives pour assurer la pérennité de cette promotion », a-t-elle argué.

A l’entendre, les questions seront essentiellement basées sur le comment rendre accessibles les matières premières, pour la production du pagne. « Les difficultés, c’est comment trouver les matières premières. Si vous voyez que le prix du Faso Dan Fani est élevé, c’est dû aux matières premières. Souvent nous sommes même obligés de partir à l’extérieur pour écouler nos Faso Dan Fani », a-t-elle déploré.

Au programme des expositions, 45 stands seront disponibles à 25 000 F CFA l’unité. Pour la responsable de la fédération, ce prix a été en quelque sorte subventionné afin de permettre aux exposants de supporter les coûts. « Toutes les 45 provinces du Burkina seront représentées d’où le nombre des stands. Mais il faut dire que tous les stands devraient, cependant, vendre des pagnes au même prix fixé afin que les pagnes soient  accessibles à tous également », a tenu à clarifier la présidente.

La particularité des « 72 heures du Faso Dan Fani », a en croire  la Secrétaire générale de la FENATI/BF, Germaine Compaoré est qu’il s’agit de la première fois où les principales actrices de la filière, c’est-à-dire les tisseuses, s’entendent pour organiser elles-mêmes une activité visant à promouvoir et à valoriser leur Faso Dan Fani.

Il faut noter que les lieux retenus pour l’événement sont la cour du SIAO et l’hôtel Laïco pour le dîner gala.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24 

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page