RIPO 2021 : Amy Célestina Ndione du Sénégal est la grande lauréate

La 4e édition des Rencontres Internationales de Peinture de Ouagadougou (RIPO) a connu son épilogue ce vendredi 12 octobre 2021 à Ouagadougou. Trois œuvres dont une du Sénégal, une du Mali et une de la RDC ont été primées parmi 30 œuvres de 16 pays en compétition.

Le premier prix a été décerné à l’artiste sénégalaise Amy Célestina Ndione, tandis que la deuxième place et la troisième place sont revenues respectivement à Mohamed Dembélé du Mali et à Marius Kabemba de la République Démocratique du Congo (RDC).

A l’occasion de cette rencontre picturale, une exposition internationale constituée de 29 artistes avec 56 œuvres dont une installation de quatre photographies en provenance de 16 pays, a eu lieu. Également une exposition off, des conférences, des masters class, des sorties de terrains, ont été des activités qui ont séquencé l’évènement.

La tenue de la 4e édition de cette biennale artistique est un pari gagné pour Suzanne Songa/Ouédraogo, promotrice de l’évènement. « Il y a un motif de satisfaction de par le nombre de participants et de la qualité des œuvres qui ont atteint nos espérances.

 Surtout vu le contexte dans lequel cette manifestation artistique est organisée avec les restrictions liées à la pandémie de Covid-19 et à l’insécurité », a exprimé Suzanne Songa/Ouédraogo visiblement joyeuse.

Pour les lauréats, surprise et joie s’entremêlent. « C’était une grande surprise d’abord, et c’est un honneur. Déjà c’est une confirmation qui prouve que j’ai pris le bon chemin, j’ai choisi le métier que je voulais vraiment faire, et ce prix me donne le courage d’avancer », a laissé entendre Amy Célestina Ndione, artiste plasticienne sénégalaise, lauréate des RIPO 2021.

Amy Celestina Ndiome, Lauréate des RIPO 2021

Le représentant du ministre de la culture, parrain de l’évènement, Rasmané Kamba, a témoigné de la qualité des expositions. « L’écho qui nous revient, lorsqu’on visite l’exposition, c’est que les œuvres sont d’une incroyable qualité », a-t-il souligné avant de déduire que « les RIPO lentement mais surement sont en train d’occuper une place de choix dans le paysage culturel du Burkina Faso ».

Les Rencontres Internationales de Peinture de Ouagadougou (RIPO) sont sous la coupe de l’Association pour la promotion des Arts Plastiques (APAP). L’édition de 2021 s’est tenue sous le thème « Pour la (sur)vie d’un art transnational ». Le rendez-vous de la 5e édition est attendu en 2023.

Akim KY

Burkina 24

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page