Culture au Burkina : Les « Koromba » à l’honneur les 5 et 6 décembre à Ouaga

La 3e édition des Journées Koromba à Ouagadougou (JKO) se tiendra les 4 et 5 décembre 2021 sur le site du FESPACO. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse organisée ce dimanche 14 novembre 2021 à Ouagadougou. 

Le Burkina Faso regorge d’une pluralité de communautés auxquelles correspondent une panoplie de patrimoines culturels et touristiques aux richesses variées. Malgré ces richesses, certaines communautés restent pratiquement aux oubliettes et vont vers une extinction imminente.

« La communauté Koromba fait partie de ce lot. La méconnaissance de la culture Koromba s’avère indissociable à celle de la communauté elle-même », a informé Hamidou Sawadogo, secrétaire général du comité d’organisation des Journées Koromba à Ouagadougou.

Considérant la richesse de la culture Koromba et désireux de la magnifier et de la promouvoir aux yeux du monde, l’Association Nouvelle Vision s’est proposée d’organiser, en collaboration avec d’autres structures associatives, des journées dédiées à cette culture.

D’un point de vue général, les Journées Koromba à Ouagadougou visent à promouvoir la Culture Koromba dans un esprit de préservation du vivre ensemble, en vue d’en faire un pilier de la croissance durable et un levier pour le rayonnement culturel des peuples Koromba.

« Ces journées sont faites dans l’intention de faire connaitre les Koromba, l’histoire et le patrimoine culturel des peuples Koromba ; offrir un cadre de promotion de la cohésion sociale, du vivre ensemble et de la solidarité avec toutes les formations culturelles et ethniques du Burkina Faso ; faire connaitre et favoriser la découverte du potentiel touristique des zones Koromba ; offrir un cadre d’expression aux artisans et artistes Koromba en vue de leur promotion ; permettre aux plus jeunes de connaitre leur identité culturelle ; inciter la population à la protection du patrimoine culturel », a cité Harouna Sawadogo.

Il convient d’ajouter que les Koromba sont des rassembleurs d’ethnies et comportent 78 noms de famille, 34 langues et une soixantaine d’ethnies. Ce faisant, les 4 et 5 décembre 2021, cette culture sera à honneur sur le site du FESPACO. Plusieurs activités meubleront cette édition.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page