Mouvement de la libération : « Roch ne peut pas résister à l’éclatement d’un ballon »

A la suite des attaques terroristes répétées contre le Burkina Faso, le Mouvement de la libération a animé un point de presse ce jeudi 18 novembre 2021 à Ouagadougou. Les membres du mouvement appellent à la démission du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. 

En raison de la recrudescence des attaques terroristes au Burkina Faso, le Mouvement Libération s’est exprimé ce jeudi 18 novembre 2021. Les conférenciers du jour ont souhaité la démission du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

« L’heure est grave, notre pays est sur le point de disparaitre de la carte des nations. Il nous faut libérer notre patrie. Nos cœurs sont meurtris, chaque jour connait son nombre de mort. Ça suffit. Roch la Solution est devenu le problème. 

Le tâtonnement de la gouvernance actuelle a atteint son summum. Nous, coordination des associations de la société civile organisée en mouvement dénommé Mouvement de la libération, prenons acte de l’échec du président Kaboré conformément à son serment », a indiqué Mathias Ouédraogo, un des conférenciers dans leur déclaration liminaire.

Lire également 👉Politique : Des militants de la section Jeunes du CDP à couteaux tirés

Egalement, Adama Tiendrébéogo, également membre du Mouvement, a ajouté que pour eux, « la démission du président Kaboré est la solution » dans la mesure qu’en sept ans le résultat est « amer ».

« La solution actuellement c’est le départ sans condition de Roch Kaboré. Roch doit démissionner. Lui-même il cherche à ce qu’on l’aide à démissionner. S’il démissionne, il aurait fait du bien pour lui-même et pour la nation. Ce que nous sommes en train de faire ce n’est pas contre sa personne, seulement il a pris une charge qu’il ne peut pas gérer. Et comme on l’aime on va l’aider à se décharger. A ma connaissance il n’a pas de dossier pour dire quand il va descendre, on va le poursuivre en justice », a-t-il relevé.

Les militants du Mouvement de la libération
Des militants du Mouvement de la libération

Les conférenciers ont fustigé la gestion de la sécurité au Burkina Faso. Cependant, ils restent convaincus que le président du Faso va démissionner. Abdoul Karim Bagagnan dit Lota, également conférencier, affirme connaitre très bien le Président du Faso.

« J’ai fréquenté Roch. Il  est attaché à la religion, à la cohésion et à la paix. C’est un monsieur qui est sage. C’est quelqu’un, qui a été trahi et manipulé par son entourage qui voulait l’utiliser pour être utile même au péril des Burkinabè. Ce n’est pas lui le problème, il se cherche à l’heure-là. C’est quelqu’un qui ne peut pas résister à l’éclatement d’un ballon. C’est quelqu’un qui n’aime pas les chocs », a-t-il révélé.

Lire aussi 👉Election à la FBF : Abdoul Karim Baguian a déposé son dossier

Les conférenciers réaffirment par ailleurs leur soutien à la marche du 27 novembre 2021. A noter par ailleurs que les conférenciers sont issus des militants suspendus pour indiscipline au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

Jules César KABORE

Burkina 24

Écouter l’article


Articles similaires

3 commentaires

  1. Les amis, j’ose croire que vous n’êtes pas constitutif d’un groupe mal avisé. Je vois bien que beaucoup d’entre vous écarquillent les yeux, mais ne voient rien !je veux dire ne comprennent rien. Ce n’est pas Roch le Problème, ni sa gouvernance. Que Roch s’en aille aujourd’hui, cela ne changera rien à la situation actuelle: au contraire, vous qui êtes à Ouaga et à Bobo et qui passez votre temps faire la fête les soirs, vous chercherez des abris sans les trouver. Parce qu’une ruine soudaine vous emportera tous. Au lieu de jeter l’anathème sur l’autre (malheureusement c’est l’arme des faibles et des bas d’esprit), joignez vous à celui dont vous pensez incapable, si vous êtes patriotes et capables, prêtez-lui main forte, apportez-lui l’arme qu’il lui faut, et alors dans l’union sacrée, le pays sera sauvé. Mais si vous pensez vous saisir de cette situation pour satisfaire vos intérêts égoïstes, alors vous serez les plus malheureux. Et de grâce, que la chefferie traditionnelle continue de relever la tête de nos traditions…Le vrai Bonnet incarne, mais ne vocifère pas!
    Dieu sauve le Burkina Faso

  2. IL N’YA PAS D’ARGENT POUR VOUS COROMPRES ALLEZ Y TRAVAILLER ET AVOIR DE L’ARGENT A LA. SIEUR DE VOS FRONTS.
    DU N’IMPORTE QUOI.
    CES SOIT DISANT CHEFS COUTUMIER REPRESENTE QU’ELLE PERSONNES.(il ne faut pas pervertir la tradition si non…………)

  3. Haaa le printemps des putschistes rêveurs, complices des terroristes… Et c’est qui l’homme l’homme providentiel qui devra remplacer Roch? Tchurrrr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page