Bala Sakandé aux blessés d’Inata : « Faites en sorte de ne pas faire repasser certains films dans vos têtes »

« Lorsqu’on échappe à la mort on se dit que Dieu t’a donné un bonus, tu dois pouvoir festoyer mais vous êtes assis, vous ne festoyez pas (…). C’est pour ça que nous voulons vous apporter notre soutien  pour dire que vous qui avez échappé. Vous devez avoir le moral. Vous devez pouvoir vous surpasser parce que vos familles, nous et le peuple, avons besoin de vous (…)

Restons dignes, courageux, forts, parce que le peuple est avec nous (…) Vous avez vu des choses, faites en sorte de ne pas trop remuer ça dans vos têtes. Faites en sorte de ne pas faire repasser certains films dans vos têtes (…). 

On se reparlera. On se reparlera bientôt. C’est sorti de ma bouche. Ce n’est pas du n’importe quoi, je suis en train de dire. On se reparlera. Vous pouvez être rassurés. On est tous à Ouagadougou ici. Je vous dis qu’on se reparlera et on trouvera ensemble des solutions pour que des situations comme ça ne se reproduisent plus jamais. Ce n’est pas des promesses électorales parce qu’on n’est pas en période électorale », Alassane Bala Sakandé aux gendarmes blessés psychologiquement et internés au centre de santé du camp  de gendarmerie nationale de Paspanga.

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page