Tribune l « Couper internet mobile galvanise davantage le Peuple combattant du Burkina Faso »

Ceci est une tribune de Mahamoudou SOULAMA sur la situation nationale.

Aujourd’hui en 2021, le Peuple du Burkina dans tous ses compartiments socio-politiques, est vent débout pour exprimer son « Ras-le-bol » au pouvoir Kaboré qui lui a donné depuis son avènement toutes les preuves de son incapacité à gérer conséquemment le pays.

Couper internet mobile renforce davantage le Peuple dans la justesse de sa lutte de libération du joug du régime Kaboré. Couper internet mobile galvanise davantage le Peuple combattant du Burkina Faso dans sa volonté de bouter hors du pouvoir l’équipe dirigeante nationale actuelle.

Couper internet mobile, même internet tout court, est en réalité une catalyse qui accélère l’atteinte des objectifs de la lutte émancipatrice du Peuple combattant du Burkina Faso, engagée contre le pouvoir Kaboré.

Parce qu’avant internet, existaient à disposition des Peuples d’autres moyens de lutte qui ont fait les preuves de leur efficacité. Alors : AVEC ou SANS internet, le pouvoir Kaboré va rendre gorge au Peuple Combattant du Burkina, des conséquences de son incapacité non-assumée de gérer le Burkina Faso en « Bon père de famille ».

DIEU bénisse le Peuple Combattant Burkinabè ! DIEU bénisse le Burkina Faso ! Comme l’avait théorisé et pratiqué le mouvement patriotique Gilân : « Une frustration encourue au cours de longues années engendre la révolte, la soif de liberté. »

Mais attention à l’emprunt du raccourci facile dans l’interprétation de la révolte. Car, comme l’avait si bien compris et exprimé Sébastien Lapaque : « L’homme révolté ne veut pas nécessairement le mal de l’autre ; son désir de vengeance peut être une protestation contre un désordre, une excitation pour le maintien de la justice du bien. »

Somme toute, la cause de la révolte reprend tous ses droits dans le Rappel des gouvernants à la retenue de Denis DIDEROT où, clairement, ils sont bien avertis, à peine d’en encourir toutes les conséquences fâcheuses, que : voir image ci-dessous.👇🏿👇🏿👇🏿

Mahamoudou SOULAMA

Écouter l’article


B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page