Education financière et technique d’élevage : Le conseil national de la jeunesse forme 200 jeunes

Le Conseil National de la Jeunesse a initié une session de formation en inclusion financière et en technique d’élevage au profit de 200 jeunes de la région du Centre. Le lancement de ladite formation est intervenu ce lundi 22 novembre 2021 à Ouagadougou.

« Nous avons choisi d’organiser une telle formation parce que le secteur informel regorge un bon nombre de jeunes qui sont en quête permanente d’emploi. Deuxièmement, le domaine de l’élevage est un domaine porteur aujourd’hui », a déclaré Moumouni Dialla, président du conseil national de la jeunesse. Selon ses propos, la présente formation vise alors à orienter les jeunes vers l’entreprenariat dans le domaine de l’agriculture.

Cette formation initiée par le Conseil National de la Jeunesse du Burkina Faso (CNJ-BF) a été saluée par le ministère des ressources animales et halieutiques. Pour le directeur de cabinet du ministère, Hamadou Koanda, « la présente formation est une suite d’une série de formations organisées par le fonds de développement de l’élevage ». Selon ses dires, les deux modules de la formation sont importants. Il s’agit notamment de l’inclusion financière et de l’initiation en agriculture.

Nous avons prévu donner un appui en micro-projet à 200 jeunes de la région du Centre

« Nous avons prévu qu’à la fin de la formation, il faut bien accompagner ces jeunes pour qu’ils puissent réussir. La formation simplement ne suffit pas. Nous avons prévu donner un appui en micro-projet à 200 jeunes de la région du Centre. Et ce, pour les accompagner dans le processus de l’élevage », a-t-il ajouté. Reconnaissant l’importance de l’élevage dans le développement économique du Burkina, il a indiqué que la présence du ministère au côté des jeunes est justifiée.

Du côté du ministère de la jeunesse, la formation a également été appréciée. Pour le directeur de cabinet du ministre en charge de la jeunesse Lambi Sawadogo, « l’importance de cette formation pour le ministère de la jeunesse ne suscite pas de commentaire. Elle va en droite ligne avec les actions que le ministère mène ». Il a cependant rappelé que le ministère a pour mission d’assurer la formation professionnelle de façon générale.

En tant que bras financier du ministère en charge des ressources animales et halieutiques, le Fonds de Développement de l’élevage (FODEL) accompagne les différentes actions du ministère. L’une des attributions du FODEL étant l’accompagnement de la formation professionnelle, son directeur général, Dr Saiidou Ouédraogo a indiqué que  «  cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de nos activités au titre de l’année 2021 ».

Le conseil national de la jeunesse forme 200 jeunes
Le conseil national de la jeunesse forme 200 jeunes

Saluant le dynamisme du CNJ-BF, il a souligné que des formations pareilles ont déjà été organisées dans d’autres régions. L’engagement de la jeunesse dans le secteur de l’élevage a été également apprécié par le directeur général du FODEL. Pour lui, l’accompagnement du FODEL ne s’arrêtera pas à la simple formation. « A l’issu de cette formation, nous allons identifier les jeunes qui sont réellement dans le secteur pour les accompagner », a-t-il laissé entendre.

Le président du conseil national de la jeunesse, a par ailleurs souligné que la présente formation ne sera pas la dernière. Le conseil entend continuer à accompagner les jeunes. Et ce, même après les sessions de formations. L’objectif visé ainsi est d’arriver à inculquer et accompagner les jeunes dans l’auto emploi et l’entreprenariat.  

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page