CEDEAO : Le premier sommet des start-ups s’est tenu au Niger  

La Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) avec le soutien de ONUDI, ECOBANK et du Fonds de Solidarité Africain (FSA), a organisé le 1er sommet des start-ups d’Afrique de l’Ouest, à Niamey au Niger du 17 au 22 novembre 2021. Il s’est tenu en marge de la semaine de l’industrialisation de l’Union africaine.

Soutenir le développement de l’innovation technologique en Afrique de l’Ouest, tel est le principal objectif du 1er sommet des start-ups de la CEDEAO, tenu à Niamey au Niger du 17 au 22 novembre 2021.

L’objectif principal du sommet est de soutenir l’émergence et la croissance des start-ups, en créant un environnement propice à l’innovation, à la prolifération des pôles et entreprises technologiques de la sous-région.

La rencontre a réuni des entrepreneurs, décideurs politiques, investisseurs publics et privés, universités, médias, afin de présenter des solutions innovantes capables de contribuer au développement technologique dans la sous-région.

Au cours de cette session, plus de 60 start-ups ont présenté leurs projets à un jury, concourant pour les prix régionaux constitués de financements et d’un soutien pour le renforcement de leurs capacités.

Cette initiative intervient dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de la Communauté pour le développement de l’entreprenariat.

 « L’ambition de la CEDEAO est d’offrir à ses Etats, un cadre de référence pour le développement de nouvelles opportunités d’affaires et de création d’entreprises dans les filières reconnues comme les plus compétitives », a indiqué le  Commissaire en charge de l’Industrie et de la Promotion du Secteur Privé de la Commission de la CEDEAO, Mamadou Traoré.

A travers la promotion des initiatives portées par les start-ups ouest-africaines, la CEDEAO entend non seulement sensibiliser les gouvernements et acteurs de l’entrepreneuriat au rôle des start-ups, mais aussi, leur permettre de partager leurs expériences afin de mieux aborder les questions cruciales sur l’amélioration de l’écosystème des start-ups et de l’innovation en Afrique de l’Ouest.

Source : Agence Ecofin

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page