Ici Au Faso : Un « festival des gourmandises » prévu en mars 2022 à Ouaga

Du 20 au 22 mars 2022, est prévu sur le terrain de Bogodogo, le festival des gourmandises de Ouagadougou. Ce festival entend permettre aux pâtissiers et à toute structure œuvrant dans le domaine des métiers de bouche de faire la promotion de leurs produits. 

Le Festival des gourmandises de Ouagadougou est une manifestation dédiée aux enfants et aux amoureux de la bouffe notamment les glaces, les bonbons, les barbes-à-papa, des gâteaux, des jus, des biscuits, des crèmes, des yaourts, etc.

Selon le promoteur du festival, Frédéric Tianhoun, il entend permettre aux pâtissiers et à toute structure œuvrant dans le domaine de faire la promotion de leurs produits. Il s’agira en l’occurrence des pâtisseries, des boulangeries, des chocolateries, des restaurants, des glaciers, des boutiques de jouets du Burkina Faso, etc.


« Au cours de cette manifestation, des structures viendront exposer leurs produits, afin de faire leurs promotions et ainsi toucher le maximum de personnes », a-t-il affirmé.

Selon ses dires, au-delà de cet objectif, ce festival se veut également un cadre de rencontre B to B et une opportunité d’affaires entre les exposants et les visiteurs. « Dans le souci de joindre l’utile à l’agréable, il sera organisé des jeux pour les enfants, afin de leur permettre de repartir avec de nombreux lots offerts par les partenaires. Des prestations d’artistes musiciens et humoristes, seront également au rendez-vous », a-t-il promis.

    Le promoteur du festival Frédéric Tianhoun

Le festival est prévu du 20 au 22 mars 2022, sur le terrain de Bogodogo, juste derrière le SIAO. Le promoteur a appelé tous ceux œuvrant dans le domaine d’associer leurs images à cet événement. Et par la même occasion, il a invité le public à faire massivement le déplacement pour vivre l’évènement.

Abdoul Gani BARRY 

Burkina 24

Écouter l’article

Ici Au Faso

"Ici Au Faso" est une rubrique animée chaque dimanche principalement en vidéo sur le site web de Burkina24 et sur les différents réseaux sociaux. Elle vise à promouvoir le Burkina Faso et les Burkinabè.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page