Prix de l’Union africaine pour les enseignants : Rabo Ouédraogo parmi les lauréats

Quelques enseignants africains ont été récompensés ce mardi 30 novembre 2021 dans le cadre de la troisième édition du prix de l’Union africaine pour  les enseignants. Rabo Ouédraogo Pegdwendé, enseignante d’une école publique à Ziniaré est parmi ces lauréats.

Le ministre en charge de l’éducation nationale, et la lauréate, aucun des deux n’a voulu dévoiler la valeur de ce prix composé d’une attestation et d’une enveloppe. Selon Pr Stanislas Ouaro, vu la situation actuelle du pays, il préfère ne pas se prononcer sur le montant du prix.

Cependant, il s’est dit heureux de cette reconnaissance attribuée à cette enseignante du Burkina Faso qui fait la fierté du système éducatif burkinabè qui se bat pour sa qualité et dont les travaux des assises  nationales sur le secteur qui visent à redorer le « blason » dudit secteur venaient de prendre fin le 20 novembre 2021.

« Je suis très fier surtout que notre pays traverse des situations assez difficiles vis-à-vis de son éducation. Nous sommes sortis des assises nationales de l’éducation où on a un diagnostic sans complaisance du système qui a un problème de qualité, de pertinence. Et au regard de tout ceci voir que l’Union africaine à la troisième édition du prix dédié aux enseignants a décidé de décerner pour la région de l’Afrique de l’Ouest, un prix à une Burkinabè », s’est-il réjoui.

Pour lui, ce prix vient démontrer que malgré les difficultés, le système éducatif burkinabè reste résilient et robuste. Il suffit qu’on travaille, ajoute le ministre Ouaro à mieux l’organiser et à être plus engagés et les choses passeront.

Tout en facilitant la lauréate, le ministre de l’éducation nationale a confié que ce prix doit être le leitmotiv qui  montre la voie à suivre aux différents acteurs de son département pour qu’ensemble main dans la main ils « puissent se battre aux côtés de nos forces de défense et de sécurité pour protéger notre pays ».

Aussi, Pr Stanislas Ouaro invite les enseignants à plus d’ardeur au travail pour le développement du système éducatif burkinabè gage de développement du pays. «  Rien ne peut se faire sans une éducation de qualité », a-t-il commenté.

Pour Rabo Ouédraogo Pegdwendé, c’est la joie qui l’anime après avoir décroché ce prix. Elle  promet de travailler encore davantage pour le développement du système éducatif burkinabè.

C’est au total dix enseignants qui ont été récompensés à travers le continent en raison de deux enseignants par chaque région du continent. Pour la région ouest-africaine, c’est le Sénégal et le Burkina Faso qui ont été lauréats. Cette année, ce prix qui est à sa troisième édition et qui prenait que les enseignants du primaire s’est aussi intéressé aux enseignants du secondaire.

Willy SAGBE

Burkina 24

Écouter l’article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page