Burkina Faso : La Belgique offre du matériel au ministère de la femme

Le Royaume de Belgique a offert du matériel au ministère de la femme, de la famille, de la solidarité nationale et de l’action humanitaire. Composé d’ordinateurs et de motos, le présent don est destiné à la région du Centre-Est pour renforcer les capacités du ministère afin de répondre aux préoccupations des populations. La remise officielle est intervenue ce mardi 7 décembre 2021 à Ouagadougou. 

Éliminer de la vie publique et privée toute forme de violence basée sur le genre à l’égard des femmes et des filles, c’est l’un des objectifs de développement durable pour le département en charge de la femme. Et pour ce faire, le département de Laurence Marshal/Ilboudo saura compter sur des partenaires comme le Royaume de Belgique. « Ils viennent en appui au gouvernement pour répondre à nos préoccupations », a-t-elle dit.

Selon les propos de la ministre, son département entend changer sa formule pour l’équipement et le développement des différentes régions. Pour Laurence Marshal/Ilboudo, ils vont équiper et développer les régions au fur et à mesure pour maximiser sur les investissements.  « Donner un peu un peu partout ne donne pas d’impact. Là on équipe bien, on renforce une région et après une autre région », a expliqué la ministre.

Pour sa part, l’ambassadeur du Royaume de Belgique au Burkina Jean-Jacques Quairiat a  indiqué que la lutte pour les droits sexuels et de la reproduction « est une priorité pour la Belgique ».

Selon ses propos, le don du jour s’inscrit dans le cadre des 16 jours d’activisme de lutte contre les violences basées sur le genre. « Il s’agit de la remise d’un don qui permettra à une équipe étoffée de travailler sur le terrain », a dit le diplomate belge. 

En guise d’information, il faut retenir que le présent don se compose de motos et de matériels informatiques. Toujours dans le cadre d’une réelle décentralisation, l’agence Enabel a financé des micro-projets d’autonomisation des familles d’accueil et de réinsertion socio-économique des survivantes des violences basées sur le genre. 

Écouter l’article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page