MENAPLN : 27 établissements scolaires en construction à travers le Burkina

Le Ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des Langues Nationales (MENAPLN) a lancé officiellement les travaux de construction de 6 lycées scientifiques régionaux, de 8 lycées classiques ainsi que de 13 collèges d’enseignement général sur le territoire national, le lundi 20 décembre 2021 à Ziniaré.

Les Six lycées scientifiques régionaux qui ont ouvert en début d’année académique 2021-2022 dans des locaux d’emprunt auront leurs propres locaux à la rentrée prochaine. Il s’agit des lycées scientifiques régionaux de Ziniaré, de Gaoua, de Dori, de Fada N’Gourma, de Banfora et de Manga. En plus de ces lycées scientifiques, les travaux de 8 lycées classiques et de 13 collèges d’enseignement général ont été lancés simultanément à Ziniaré.

Le lancement des travaux de ces 27 établissements scolaires a été possible grâce à un financement additionnel de la Banque mondiale d’un montant de cent millions de dollars américains soit environ cinquante-cinq milliards (55 000 000 000) de francs CFA. « Ce financement couvre au-delà des infrastructures le volet éducation en situation d’urgence, le développement numérique éducative, le renforcement des capacités.

 Cela est fait dans le cadre de la vision du président du Faso de développer les sciences, la technologie, l’enseignement des mathématiques, l’enseignement et la formation technique et professionnelle », a confié le Pr Stanislas Ouaro, Ministre en charge de l’éducation.

Pour la représentante résidente de la Banque Mondiale au Burkina Faso, Mbow Fam, le financement est octroyé dans le cadre du projet d’Amélioration de l’Accès et la Qualité de l’Education (PAAQE). « Ce financement renforcera les grands succès du financement initial, tels que la construction et l’équipement d’établissements post-primaires et secondaires, le renforcement des capacités des acteurs du système éducatif, le renforcement de la participation des communautés à la gestion de l’éducation à travers la mise en place des Comités de Gestion Scolaire (COGES), etc.

 Par ailleurs, ce financement, va consacrer un cinquième (1/5) de son montant, soit 22 millions de dollars, à l’éducation en situation d’urgence, afin de participer, aux côtés des financements d’autres bailleurs et de l’Etat, à renforcer la résilience du système éducatif aux divers chocs qui l’assaillent », a-t-elle laissé entendre.

Mbow Fam, représentante résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso

Les élèves du lycée scientifique de Ziniaré, bénéficiaires ont, par la voix de leur représentante, souhaité voir associer la construction des dortoirs pour internat, des salles informatiques et des bibliothèques aux différents établissements. A entendre le ministre, ces différentes doléances sont déjà en perspectives.

Le Burkina compte désormais 15 lycées scientifiques dont 13 régionaux et 2 nationaux, et le lycée scientifique d’excellence Philipe Zinda Kaboré s’ajoutera à la liste.

Akim KY

Burkina 24 

Écouter l’article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page