Burkina Faso : Plus de 434 000 boites de sardines impropres à la consommation saisies

La brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes a fait une saisie d’un important lot de boites de sardines impropres à la consommation. Avant de passer à leur incinération,  la brigade a présenté lesdites boites à la presse ce mardi 28 décembre 2021 à Ouagadougou.

Suite à une dénonciation, la brigade mobile a mené une opération de contrôle de produits dans la ville de Bobo-Dioulasso et a abouti à la saisie de plus de 7 000 cartons de boites de sardines. Toujours dans la suite de l’opération, plus de 1600 cartons ont été également saisis dans la ville de Ouagadougou.  

« Nous avons procédé à des prélèvements et à des analyses au niveau du laboratoire national de santé publique. Les résultats nous montrent que les sardines ne sont pas propres à la consommation. Nous avons alors procédé au retrait de ce qui était déjà sur le marché », a expliqué le coordonnateur général de la brigade, Yacouba Bila.

Selon ses propos, l’affaire a débuté dans la ville de Bobo-Dioulasso mais avec les investigations, d’autres villes et secteurs ont été impliqués. Chaque carton contient 50 boites de sardines. Avec cette opération, c’est plus de 434 000 boites de sardines qui seront incinérées.

Pour le cas du propriétaire des magasins, le coordonnateur général a expliqué que le « propriétaire a été sanctionné conformément aux dispositions en vigueur dans notre pays ». Ce dernier a donc bénéficié d’une transaction de 20 millions de Francs CFA au lieu de poursuite judiciaire car étant « un délinquant primaire ». Il a aussi souligné qu’un avertissement a été également  transmis afin qu’il ne rebelote pas avec ce genre de produit. 

« Ici le produit n’est pas périmé. C’est certainement dû aux conditions de conservation. Avec l’odeur nauséabonde qui se dégage, cela explique que c’est la conservation qui n’a pas été bonne », a dit Yacouba Bila sur la qualité des produits saisis.

Basile SAMA

Burkina 24 

Écouter l’article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page