Démission du DG de la SOTRACO : Le personnel réclame un audit financier, comptable et administratif

Ceci est une interpellation pour un audit financier, comptable et administratif de la SOTRACO adressée au ministre des Transports et de la mobilité urbaine.

Monsieur le Ministre,

Le personnel de SOTRACO a appris que, par correspondance datée du 21 décembre 2021 adressée au Président du Conseil d’Administration de la SOTRACO, Monsieur TENKODOGO Pascal a rendu sa démission de son poste de Directeur Général de la SOTRACO avec effet immédiat.

Certains organes de presse ont fait échos de cette démission qui intervient à un moment où, en nos qualités de représentants du personnel, nous avions attiré interpellé son Excellence Monsieur le Président du Faso, par correspondance dont copie est jointe à la présente, sur les problèmes de gestion que connaissait notre entreprise à laquelle le gouvernement n’a cessé d’apporter un appui non négligeable à  travers des subventions annuelles.

Par voie de presse, le personnel de SOTRACO a appris que le comité directionnel de l’entreprise a dénoncé des fautes de gestion commises sous la direction de Monsieur TENKODOGO Pascal.

Tout en prenant acte de cette démission qui le laisse perplexe, le personnel estime qu’elle ne peut absoudre la direction générale de la SOTRACO, dont Monsieur TENKODOGO Pascal était le premier responsable, des fautes de gestion qui lui sont reprochées, d’autant plus que, à notre connaissance, Monsieur TENKODOGO Pascal n’a pas pris la peine de faire le point de sa gestion durant tout son mandat avant de démissionner.

C’est la raison pour laquelle, nous venons par la présente, solliciter de votre part, qu’un audit financier, comptable et administratif soit diligenté dans les meilleurs délais sur vos instructions pour établir les faits, situer les responsabilités et prendre les dispositions qui s’imposeraient pour restituer la société et le personnel dans leurs droits puis permettre au nouveau Directeur général d’avoir la situation claire de l’entreprise avant sa prise de fonctions et éviter que des fautes similaires ne se reproduisent.

Dans l’attente d’une suite favorable et diligente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre considération distinguée.

Pour la SOTRACO

                 Les délégués Syndicaux et délégués du personne                               

Ampliations :

  • Excellence Monsieur le Premier Ministre
  • Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances
  • Monsieur le Président du Conseil d’Administration de la SOTRACO
  • Monsieur le Maire de la commune de Ouagadougou
  • Monsieur le contrôleur Général d’Etat /ASCE-LC
  • Monsieur le Secrétaire Exécutif du REN-LAC
  • CGT-B 
Écouter l’article

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page