Hugues Fabrice Zango, notre homme de l’année !

S’il y a une personnalité qui a marqué l’année 2021 au Burkina Faso, c’est bien l’athlète Hugues Fabrice Zango. Le triple-sauteur burkinabè est l’une des preuves de la résilience du peuple burkinabè.

A 27 ans, il permet au Burkina Faso de décrocher sa première médaille olympique à Tokyo en août 2021. Avec une performance de 17,47, le Burkinabè arrache la médaille de bronze derrière le Portugais Pablo Pichardio (17,98m) et le Chinois Zhu Yaming (17,57m).

Comme par coïncidence, le Burkina Faso célébrait aussi ce jour-là, l’anniversaire de son indépendance. Ce fut un évènement pour le peuple burkinabè qui attendait cette première médaille depuis très longtemps. Beaucoup ont veillé ce jour !

Record du monde en janvier

Le jeune athlète burkinabè a donné le ton dès le début de l’année en battant le record du monde du triple saut en salle avec une performance de 18,07m au mois de janvier. Il devient le premier homme à franchir cette barre en salle. Par la même occasion, Zango bat le record de son entraîneur Teddy Tamgbo (17,92m).

Pendant toute la saison, les performances de Hugues Fabrice Zango sont scrutées par des Burkinabè habituellement plutôt accrochés au football. Ses performances lors des différents meetings viennent soulager, un tant soit peu, les souffrances des Burkinabè du fait des attaques terroristes.

Il ne déçoit pas. Le 6 juillet, il établit un nouveau record d’Afrique en plein air avec une performance de 17,82m même s’il arrive à la deuxième place derrière le futur médaillé olympique Pablo Pichardio.

Brillant étudiant

Conscient qu’il est désormais une référence, Hugues Fabrice Zango organise des dons aux personnes déplacées internes du fait du terrorisme.

« Ce geste est donc notre effort pour soutenir la guerre contre l’insécurité et les terroristes qui nous dérangent au Nord de notre pays et bien sûr partout dans  le Burkina. C’est vraiment un effort de guerre, c’est notre modeste contribution pour justement soutenir ces personnes qui souffrent », expliquera le jeune homme.

Sportif bien accompli, Fabrice Zango est aussi un étudiant modèle. Puisque parallèlement au sport, il poursuit une thèse en génie électrique à l’Université d’Artois (France). Chose rare dans le monde du sport où les jeunes athlètes sont généralement dans l’obligation de faire un choix. C’est pour cela d’ailleurs que Fabrice Zango, ancienne élite scolaire, a tenu à faire des dons aux meilleurs élèves du Burkina Faso.

En plus donc d’être notre meilleur sportif de l’année…

« Pour moi c’est normal de pouvoir venir ici et récompenser mes jeunes frères qui suivent un peu mon pas. Parce que pour moi, c’est absolument important que le Burkina Faso puisse prôner l’excellence », avait-il fait savoir.

En 2022, Hugues Fabrice Zango sera encore attendu avec plusieurs évènements sportifs comme les Jeux de la francophonie et les championnats du monde d’athlétisme, notamment. Son objectif, c’est de remporter une médaille d’or pour le Burkina Faso aux Jeux olympiques de Paris 2024.

En plus donc d’être notre meilleur sportif de l’année, Hugues Fabrice Zango est l’homme de l’année 2021 de Burkina 24 !

La Rédaction

Écouter l’article


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page