Kung Fu au Burkina : Les meilleurs athlètes de la 2e édition de la Coupe de l’ambassade de la Chine

Pour la deuxième fois, les pratiquants de Kung Fu du Burkina Faso se sont retrouvés pour la Coupe de l’ambassade de la Chine au Burkina Faso ce jeudi 30 décembre 2021 à la salle des arts martiaux de Ouagadougou.

Sagesse club a reçu le trophée de la meilleure équipe.

Des pratiquants venus de six provinces du pays ont pris part à cette deuxième édition de la Coupe de l’ambassade de la Chine. Toutes les catégories étaient en composition cette année. Trois finales se sont disputées pour la clôture.

Chez les minimes garçons, Harold Kaboré de Sagesse kung club a pris le dessus sur Hyacinte Miam Yibou de Dragon jaune forces vives de Ouahigouya. Chez les cadets, les athlètes se sont réveillés avec la victoire Aminata Savadogo de Dragon jaune forces vives de Ouahigouya devant Fatimata Bouda de CSK Université de Ouagadougou.

La direction technique juge les combats d’un niveau.

La principale affiche chez les séniors garçons a offert un beau spectacle. Ibrahim Sana de l’équipe de Ouahigouya a facilement battu Drissa Témé de CSK/Université de Ouagadougou.

Sagesse club de Ouaga, meilleure équipe

Le jury de la compétition a désigné Oumarou Ganda de Sagesse club comme meilleur athlète. Son club remporte également le trophée de meilleure équipe de la compétition.

« C’est un grand rendez-vous pour la fédération. C’est notre deuxième grand rendez-vous. C’est une compétition qui met nos athlètes en jambe parce que nous avons des objectifs pour sortir sur le plan africain. Les athlètes sont au niveau même si on a senti un peu de fatigue. C’est pour cela que cette compétition était nécessaire », s’est réjoui le président de la Fédération burkinabè de kung fu wushu Jean Konseibo.

Symbole de résilience

Le conseiller politique de l’ambassade de Chine au Burkina Faso, Wang Wenzhang, a assisté à cette finale. Pour lui, l’engouement des pratiquants pour la discipline et la compétition est le symbole de résilience des Burkinabè.

Les démonstrations ont permis de montrer les différentes facettes de cet art martial.

« Le kung fu est un art martial qui est un moyen important d’échanges culturels. C’est un secteur important pour notre pays. Mais je crois que le plus important, c’est l’esprit de combat, l’esprit de solidarité qui sont les plus importants », estime Wang Whenzhang.

Le directeur technique de la fédération burkinabè de kung fu wushu, Oumar Coulibaly a salué le niveau de la compétition car le comité d’organisation a choisi les meilleurs combattants. En plus des combats, le public a pu suivre plusieurs démonstrations des différentes techniques du kung fu wushu.

Palmarès de la deuxième édition de la Coupe de l’ambassade de Chine

Minime fille : Diallo Yasmine des Dragons de Safran Bobo.

Minime garçon : Kaboré T. Aimé Harold de Sagesse Kung Fun Club de Ouaga.

Cadette : Yasmine Yankini Dragon de Dafra.

Cadet : Régis Zombré de Stratège Kung Fun Club de Ouaga.

Juniore fille : Abi Coulibaly de Sagesse Kung Fun Club de Ouaga

Junior garçon : Cheikh Abasse Bonkoungou des Dragons blancs de Saaba

Séniore dame : Aifa Coulibaly de Sagesse Kung Fun Club

Senior homme : Ganga Oumourou de Dragon blanc de Saaba

Meilleur athlète de la compétition : Ganga Oumourou.

Meilleure club de la compétition : Les Dragons blancs de Saaba

Écouter l’article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page