Réveillon 2021-2022 : Les fidèles de Shiloh ont prié pour la paix au Faso

Les fidèles de l’église ’’Camp de Prière Shiloh’’, à l’occasion du réveillon de nouvel an communément appelé ‘‘Nuit de la traversée’’, ont retourné toute la gloire à  Dieu pour tous les bienfaits reçus de Lui durant l’année 2021. C’était aussi une occasion pour eux de confier à Dieu la nouvelle année et également de prier pour le retour de la paix au Faso.

Le show de la fête de saint sylvestre n’est pas seulement célébré dans les maquis, les bars, les boîtes de nuit ou autres lieux de loisirs. Il y a des personnes qui décident de faire le show en «Jésus». Comme le cas des frères et sœurs de Shiloh. Dans l’adoration, la louange et les témoignages, ils ont exprimé leur gratitude à Dieu pour sa main de protection sur leur vie durant l’année 2021.

Des mains levées, des pas de danse pour dire merci à Dieu pour l’année qui finit en beauté malgré le contexte sécuritaire difficile

L’annonce du thème de l’année par le pasteur principal du Camp Shiloh, Yao Israël Mondesir constituait un des moments forts et attendus de cette célébration. Le thème de l’année est comme une lanterne qui éclaire les fidèles de chaque dénomination chrétienne. Toutes les prédications au cours de l’année graviteront autour de ce thème.  Et le thème de l’année au Camp de Prière Shiloh est: «Ça passe ou ça casse : 2022, double bénédiction».

Après l’annonce du thème, le pasteur Israël a basé son enseignement sur Deutéronome 28 verset 1-13. Ainsi, il a appelé ses fidèles à cultiver l’esprit d’obéissance. Selon le prédicateur, c’est en obéissant aux lois de Dieu, que ses fils spirituels verront la main divine intervenir dans leur vie. «L’obéissance à la voix de Dieu vous épargnera du mal et de la honte», a-t-il soutenu.

Des acclamations, une autre façon de rendre grâce à Dieu

Également dans son prêche, pasteur Israël a invité son assemblée à fuir le péché dans leur marche avec Dieu durant l’année qui commence. Pour lui, c’est en évitant le péché et en vivant dans la sanctification qu’ils jouiront des bénédictions de l’Éternel dans leur vie au cours de l’année 2022.

Le pasteur principal du Camp Shiloh a appelé son peuple à plus d’abnégation dans le service de Dieu. C’est en servant Dieu que  vous le verrez agir dans votre vie, enseigne-t-il. Le service rendu à Dieu finit par payer, précise l’homme de Dieu.

Une vue de l’Assemblée

En troisième position, il a convié ses fidèles à pratiquer la foi. « C’est l’arme, la plus puissante. Elle te permet de prendre les choses sans ménager aucun effort», a-t-il prêché. Selon le pasteur Yao, c’est la foi en Dieu qui fait tourner les choses dans la vie chrétienne. En somme, la prédication de l’homme de Dieu s’est basée sur trois piliers que sont : l’obéissance, le service de Dieu et la foi.

Concentrés, les fidèles reçoivent les instructions de leur guide pour une bonne année 2022

Aussi, les chrétiens de Shiloh ont prié pour le retour de la paix au «Pays des Hommes intègres» qui traverse une situation sécuritaire difficile. Le pasteur leur a rappelé l’importance de la paix pour la nation et pour eux-mêmes afin qu’ils puissent réaliser leurs projets en toute quiétude. À cet effet, il les a encouragés à prier pour la nation. «Que Dieu bénisse le Burkina Faso». C’est sur cette note de bénédiction à la nation qu’il a terminé sa prédication.

Willy SAGBE

Burkina 24

Écouter l’article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page