Lassina Zerbo pour « la pratique du sport individuel et de masse »

Le Premier ministre, Dr Lassina Zerbo, a fait sa déclaration de politique générale ce vendredi 7 janvier 2022 devant la représentation nationale. Devant les élus nationaux, le chef du gouvernement a donné les grandes lignes de sa vision pour le « pays des Hommes intègres ». Et ce, conformément aux dispositions de la constitution du Burkina. Sur l’aspect sanitaire, le Premier ministre a fait un exposé détaillé de sa feuille de route.

Face aux députés pour sa déclaration de politique générale, le Premier ministre a indiqué que la pandémie du Covid-19 persiste. Il faut alors continuer la lutte. Selon les propos de Lassina Zerbo, le gouvernement va « renforcer les mesures barrières et intensifier la vaccination ». L’objectif visé par le chef du gouvernement est d’arriver à une immunité collective. 

De manière plus spécifique pour le secteur de la santé, Lassina Zerbo a souligné que « le gouvernement maintiendra la veille face aux urgences sanitaires ». Il a aussi annoncé une poursuite du renforcement du système sanitaire. Et pour ce faire, le chef du gouvernement a annoncé la réalisation d’infrastructures sanitaires « afin de ramener le rayon moyen de couverture sanitaire à 5 km et relever les plateaux techniques ». 

Une décision aussi annoncée est l’opérationnalisation de la caisse nationale d’assurance maladie universelle. L’objectif visé à travers cela est l’atteinte de la barre de 15% d’ici 2025, le taux de la population enrôlée qui est de l’ordre de 0,2% aujourd’hui.

« Mon gouvernement se fixe pour objectif prioritaire de trouver la meilleure réponse à l’équipement des centres hospitaliers en matériels de diagnostic et d’exploration et de doter les hôpitaux de système informatique pour faciliter la gestion de l’ensemble de leurs informations », a laissé entendre le Premier ministre devant les députés.

Sur les questions d’hygiène publique et de bien-être, Dr Lassina Zerbo a signifié que le gouvernement va prendre des décisions fortes. « Il s’agira d’encourager la pratique du sport individuel et de masse pour prévenir les maladies non transmissibles comme le diabète, l’hypertension artérielle qui deviennent des vrais problèmes de santé publique », a-t-il lancé. 

En guise d’information, il faut retenir que le Burkina Faso a débuté la vaccination contre le Covid-19 le mercredi 2 juin 2021. A la date du 28 décembre 2021, plus de 1 200 000 personnes étaient déjà vaccinées. Non obligatoire, le vaccin contre le Covid-19 est « fortement conseillé » par les autorités. 

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page