Mali : La CEDEAO adopte de « très lourdes sanctions »

L’organisation régionale était réunie en sommet extraordinaire à Accra, au Ghana, ce dimanche 9 janvier 2022.

La CEDEAO a ainsi entériné les décisions prises par l’Union monétaire ouest-africaine (UEMOA), quelques heures plus tôt.

Les pays d’Afrique de l’Ouest ont décidé de geler les avoirs maliens au sein de la BCEAO, de fermer les frontières entre le Mali et les États membres de l’organisation mais aussi de suspendre les transactions avec Bamako à l’exception des produits médicaux et de première nécessité.

La CEDEAO a décidé par ailleurs du retrait des ambassadeurs de tous les pays membres au Mali ainsi que d’autres sanctions concernant l’aide financière.

(Source : RFI)

Écouter l’article

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page