Burkina Faso : Le Médiateur du Faso présente son équipe à Bala Sakandé

Fatimata Sanou/Touré, Médiateur du Faso nouvellement installé, a été reçue par le président de l’Assemblée Nationale, Alassane Bala Sakandé, ce jeudi 13 janvier 2022. L’objectif de cette visite a été, pour le médiateur, de  présenter son équipe au Président mais aussi de solliciter son accompagnement dans sa mission.  

Après avoir prêté serment le jeudi 16 décembre 2021, devant le Conseil constitutionnel, le nouveau médiateur du Faso, Fatimata Sanou/Touré est passée présenter son équipe au président de l’Assemblée nationale, afin de nouer de « bons » contacts avec les parlementaires.

Pour le médiateur, il incombe d’avoir le soutien des parlementaires pour faciliter sa mission, d’où la démarche de ce matin. « Au terme de l’article 26 de la loi organique instituant le médiateur du Faso, on nous fait obligation, lorsqu’au cours de notre travail, nous constatons des dysfonctionnements, d’attirer l’attention de l’Assemblée nationale entre autres pour que de telles situations ne se répètent plus », a-t-elle expliqué.

A l’entendre, l’idée même, c’est de créer un climat de communication entre les deux institutions pour faciliter le travail. « Vous savez, entre institutions, lorsqu’il y a la communication, lorsqu’on se parle, on peut facilement résoudre beaucoup de situations. 

Vous savez que le Médiateur a, entre autres, pour rôle, d’étouffer des situations déplorables avant que les choses n’explosent. Dans ces cas de figure, s’il n’y a pas de communication entre les Institutions, vous convenez avec moi qu’il est difficile de se fondre dans les méandres de l’administration par des courriers et des attentes. C’est pour faciliter ce travail », a-t-elle martelé.

A l’écouter, le président a eu une oreille attentive à la question et a indiqué être disposé à l’accompagner pour la consolidation de la paix au Faso.

Fatimata Sanou/Touré

En guise d’information, le Médiateur du Faso est l’intercesseur défendant le point de vue d’une personne (administré) auprès d’une autre (administration) qui use de manière partiale de son pouvoir à l’égard de l’administré.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24 

Écouter l’article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page