Police nationale : Le nouveau DG invite à bouleverser le classement du RENLAC en matière de corruption

Le nouveau Directeur Général  de la police nationale, le contrôleur général de police Dieudonné Ouattara, a été installé ce mercredi 12 janvier 2022, à Ouagadougou. Nommé en conseil des ministres le 5 janvier, il remplace l’inspecteur général de police Jean Bosco Kienou  et devient le 24e Directeur Général de la police nationale, depuis sa création en 1949.

Le contrôleur général de police Dieudonné  Ouattara a été installé ce mercredi 12 janvier 2022 à Ouagadougou. Cette installation a eu lieu en présence des ministres en charge des armées, le Général Aimé Barthélemy Simporé, de la sécurité, Maxime Koné, et d’autres membres du gouvernement.

Plusieurs membres du gouvernement ainsi que le maire de la ville de Ouagadougou et les autres corps de sécurité et de défense étaient présents à la ceremonie d’installation du nouveau DG de la police nationale.

Le nouveau chef de la police nationale a placé son mandat sous le signe de la cohésion au sein de la police nationale pour un engagement soutenu à  lutter contre l’insécurité sur toutes ses formes.

Il a exhorté à  cultiver les  valeurs de la discipline  pour une police professionnelle intégrée,  loyale et disciplinée au service des personnes et de leurs biens afin de mériter la confiance de la population qui est capitale dans leur combat actuel contre l’hydre terroriste.

« Nous avons une mission que nous devons assumer en collégialité  et ce qu’il faut faire, il s’agit d’abord de pouvoir cultiver cette cohésion au sein du corps. On a bien dit que l’union fait la force et il s’agira effectivement d’être aux côtés  des hommes pour pouvoir mener correctement nos missions et qu’il n’y ait pas effectivement de distance. Je pense que cette cohésion passera effectivement par le rapprochement du commandement avec les Hommes  sur le terrain pour vraiment mener ce que nous avons comme mission », a-t-il déclaré.

Le nouveau DG remettant le drapeau en signe de son début de commandement de la police nationale.

Le contrôleur général de police a rappelé au personnel de la police nationale qu’il ne doit pas avoir de place pour les guéguerres et les intérêts personnels. Et selon lui, il ne s’agit pas de mauvais fonctionnement. « Il s’agit effectivement de partir de l’existant pour améliorer. Je pense que dans toute situation lorsque vous êtes amené à prendre une responsabilité, vous venez, vous trouvez une situation et votre mission première c’est d’apporter votre pierre à la construction, à l’amélioration de ce qui existe. Ce qui fait qu’effectivement l’administration prône la mobilité du personnel », a-t-il souligné.

A noter que Dieudonné  Ouattara a trouvé qu’il est  nécessaire d’engager des réformes structurelles pour bâtir un socle qui garantira le respect du plan de carrière du policier, afin d’éviter certaines frustrations. Il a demandé à  ses nouveaux collaborateurs dont les responsables à renforcer la discipline.

« Nous devons œuvrer à un changement  de la perception que les populations ont de notre corps en matière de corruption en bouleversant le classement du RENLAC », a invité le nouveau DG de la police nationale.

Le contrôleur général de police Dieudonné Ouattara a laisser entendre que sa mission sera d’engager la police nationale dans la lutte contre le terrorisme aux côtés des autres forces.

Le contrôleur général de police Dieudonné Ouattara est nommé au moment où le Burkina est en plein combat contre le terrorisme et il a assuré que la police sera aux côtés des autres frères d’armes dans le cadre de la ré-articulation des FDS pour jouer sa participation dans cette guerre.

«  Ma mission sera d’engager les forces de police de façon soutenue auprès des autres frères d’armes pour pouvoir faire face à l’hydre terroriste. Vous savez qu’il y a une stratégie de lutte contre le terrorisme où chaque corps doit jouer sa partition et la police nationale sous ma houlette s’engage à jouer sa partition dans la mise en œuvre de cette stratégie nationale de lutte contre le terrorisme », a-t-il annoncé .

Le nouveau capitaine du navire de la police nationale est marié et père de 4 enfants. Il est titulaire d’un Diplôme d’Etude Approfondis (DEA) en linguistique et est doctorant en sciences du langage à l’école doctorale de l’Université Joseph Ki-Zerbo (UJKZ).

Le nouveau DG de la police nationale le contrôleur général de police Dieudonné Ouattara  est le 24e DG et remplace l’inspecteur général de police Jean Bosco Kienou qui a assuré cette fonction depuis le 5 mai 2017.

Il a plusieurs fois occupé les responsabilités de directeur régional de la police nationale dans  plusieurs régions dont  les Cascades, le Sud-Ouest, le Centre-Nord et a été décoré de la médaille d’honneur de la police nationale en 2016.

Dans le cadre de l’élaboration de la stratégie de la sécurité nationale, il  a été plusieurs fois sollicité au sein du comité consultatif et au sein du groupe des experts pour l’élaboration de la stratégie nationale de lutte contre le terrorisme.

A l’international, le contrôleur général de police, Dieudonné Ouattara a été conseiller UNPOL, mission ONUCI en Côte d’Ivoire, de 2012 à 2014.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24 

Écouter l’article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page