Infrastructures routières au Burkina Faso : « Nous avons parfois été très déçus de ce que nous avons vu sur le terrain » (Arouna Ouédraogo)

Posté par - 27/04/2021

Le Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) a livré le contenu de son rapport sur l’exécution des travaux de construction des infrastructures routières du 11-Décembre 2020 et celles d’autres localités. Dans le contenu du rapport dévoilé ce mardi 27 avril 2021, il ressort que la réalisation de ces routes n’est pas satisfaisante du point de

Lire la suite

Corruption révélée par la presse : « Les gens sont indignés, mais ça ne va pas au-delà »

Posté par - 26/06/2017

Plusieurs cas de corruption sont dénoncés par la presse et d’autres institutions du Burkina. Force est de constater que ces cas de dénonciations ne font  généralement pas l’objet d’investigation ou de poursuite par l’appareil judiciaire, a remarqué le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC). Est-ce la même perception chez les médias ? Touwendenda  Zongo, directeur de

Lire la suite

Inoussa Kanazoé libéré sous caution

Posté par - 24/05/2017

Inoussa Kanazoé, Président directeur général de CIMFASO, poursuivi pour fraude, a été libéré sous caution, appris Burkina24 de sources proches du dossier. 700 millions de F CFA. C’est la somme qui a été déboursée pour permettre à Inoussa Kanazoé de bénéficier d’une liberté provisoire, en attendant son procès. Selon des sources judiciaires, la caution payée

Lire la suite

Affaire Inoussa Kanazoé : “Manœuvres politiques”, selon Aziz Ouattara

Posté par - 17/05/2017

Le Collectif pour un peuple uni (CPPU), organisation de la société civile burkinabè, dénonce une « traque aux opérateurs économiques » de la part des autorités burkinabè, alors que l’arrestation de l’opérateur économique Inoussa Kanazoé, patron du groupe Kanis international, accusé de fraude fiscale et l’affaire du riz en plastique fait polémique actuellement au pays. Le collectif

Lire la suite

Claude Wetta : «La corruption a peur de la lumière et de l’information »

Posté par - 14/04/2017

La loi d’accès à l’information intéresse certainement le Réseau national de lutte contre la corruption (RENLAC). Cette structure engagée dans le combat pour la transparence dans la gouvernance rédige chaque année des rapports sur l’état de la corruption au Burkina et fait également des révélations sur des faits de corruption. L’investigation est donc prévue dans ses

Lire la suite

Ladji Bama : « Nos gouvernants ne sont pas prêts à ouvrir l’information au grand public »

Posté par - 06/03/2017

La loi d’accès à l’information a été adoptée en 2015. Elle oblige le détenteur de l’information publique et administrative, mises à part certaines exceptions, d’y donner accès à tout citoyen qui le demande. Deux ans après le vote de cette loi, quel est l’état d’application sur le terrain ? Les journalistes, plus grands consommateurs de l’information,

Lire la suite

Le vœu du RENLAC: “L’exemplarité dans la lutte contre la corruption doit être désormais le credo de nos dirigeants !”

Posté par - 04/01/2017

Le Réseau de lutte anti-corruption (RENLAC) présente ses vœux pour l’année 2017. La fin d’une année constitue une occasion pour marquer une halte afin d’observer le chemin parcouru mais aussi et surtout pour mieux se positionner dans l’avenir. L’année 2016 aura connu de multiples révélations de scandales de corruption et de malversations qui n’honorent pas

Lire la suite

Affaire tablettes: «Nos gouvernants ne sont pas à la hauteur des attentes du peuple»

Posté par - 05/12/2016

Dans cette déclaration, le Balai Citoyen réagit sur l’affaire des tablettes. Depuis quelques semaines, une affaire dite de « tablettes » tient l’opinion publique en haleine au Burkina Faso. En effet, le 13 novembre dernier, le président de l’Assemblée nationale, Salif Diallo, a reçu des mains de la ministre de l’Economie numérique et des postes,

Lire la suite

Burkina : Les députés décident de remettre les tablettes à polémique

Posté par - 05/12/2016

Les députés burkinabè ont décidé de restituer les tablettes remises par le Gouvernement. Selon, en effet, des sources proches de l’Assemblée nationale, les députés, à l’unanimité et sur proposition du Président Salifou Diallo ont convenu de restituer les 130 tablettes au ministère de l’économie numérique. C’est sur proposition de Salifou Diallo, ce 5 décembre 2016,

Lire la suite

Salifou Diallo : «Croyez-vous qu’on peut corrompre des députés burkinabè avec des tablettes ?»

Posté par - 03/12/2016

En conférence de presse ce samedi 3 décembre 2016 en compagnie des partis politiques membres de la majorité présidentielle, Salifou Diallo, président intérimaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) dresse le bilan de l’An I du pouvoir de Roch Kaboré. Il s’est aussi prononcé sur l’affaire des tablettes. [Article mis à jour le

Lire la suite

Corruption au ministère des finances : La gendarmerie à la rescousse

Posté par - 01/12/2016

« On ne peut pas oublier » l’affaire des tablettes, disait Claude Wetta, secrétaire exécutif du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) le 30 novembre 2016. L’Autorité supérieure de contrôle de l’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) a orienté ses lanternes sur le dossier et compte aller jusqu’au bout. L’ASCE-LC a ainsi écrit au ministre

Lire la suite

Affaire « tablettes des députés » : « On ne peut pas oublier » (Claude Wetta)

Posté par - 30/11/2016

Le Secrétaire exécutif du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC), Claude Wétta est revenu, ce mercredi 30 novembre 2016, sur la cacophonie qui a eu lieu lors de la communication de sa structure sur la question relative à l’affaire dite « les tablettes des députés ». « J’ai l’impression que le journaliste m’a piégé parce qu’il m’a fait beaucoup

Lire la suite

Corruption au Burkina : L’ASCE sur deux dossiers

Posté par - 19/11/2016

Les moteurs de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) tournent actuellement à plein régime. Les contrôleurs de l’institution sont actuellement sur plusieurs dossiers, dont les plus célèbres sont celui de l’affaire des tablettes Huawei offertes aux députés et un marché public de l’Institut national de la statistique et de

Lire la suite

Affaire des tablettes : “Il y a bel et bien eu violation de la loi anti-corruption !”

Posté par - 17/11/2016

Dans cette déclaration, le Réseau national de lutte anti-corruption se prononce sur l’affaire des tablettes offertes aux députés de l’Assemblée nationale, qui ne cesse depuis lors de défrayer la chronique. Le 10 novembre 2016, la ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Aminata Sana/Congo a remis au Président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo,

Lire la suite

Affaire des 130 tablettes : « Les députés n’en avaient pas besoin » (député Alexandre Sankara)

Posté par - 12/11/2016

La polémique monte autour des « 130 tablettes de dernière génération » offertes aux élus nationaux par le ministère du développement de l’économie numérique. Selon ce département, elles ont été obtenues de l’entreprise Huawei chargée de la réalisation des travaux de construction de la fibre optique sur le tronçon Ouaga-Manga-Paga frontière du Ghana. Burkina24 a contacté un certain

Lire la suite

Burkina : Le ministère des TIC offre 130 tablettes aux parlementaires

Posté par - 10/11/2016

Le ministre du développement de l’économie numérique et des postes, Aminata Sana/Congo, a procédé ce jeudi 10 Novembre 2016, à l’Assemblée nationale, à la remise de 130 tablettes aux députés. Ces tablettes d’une valeur globale de 65 millions de FCFA, selon elle, ont été obtenues grâce au partenariat avec Huawei Technologies/Burkina Faso. Lire aussi La

Lire la suite

Enquête parlementaire sur le foncier urbain : 5 choses à savoir

Posté par - 13/10/2016

La commission d’enquête parlementaire sur le foncier urbain a rendu son verdict ce 13 octobre 2016 en plénière.  105 408 parcelles ont été irrégulièrement attribuées ou illégalement occupées. L’Assemblée nationale a décidé de toutes les retirer.  L’enquête parlementaire a porté sur les lotissements effectués de 1995 à 2015 dans les grandes agglomérations urbaines du Burkina

Lire la suite

Corruption dans la presse : Des journalistes « proches de l’UPC nous font des confidences » (Zéphirin Diabré)

Posté par - 25/08/2016

Dans une déclaration rendue publique le 24 août 2016, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) dénonce une corruption au sein des journalistes, des syndicats et des Organisations de la société civile (OSC). Ce jeudi 25 août 2016, le président du parti, Zéphirin Diabré, a répondu à cette question : « Qui sont les journalistes corrompus,

Lire la suite

RENLAC : Voici “comment se manifeste la corruption dans le secteur”

Posté par - 13/07/2016

Dans cette déclaration, le Réseau national de lutte anti-corruption (RENLAC) dévoile les résultats d’une étude sur la perception de la corruption dans le secteur minier au Burkina. Le secteur minier profiterait mieux aux Burkinabé s’il n’était pas gangrené par la corruption.   Depuis 2009, l’or est devenu le premier produit d’exportation du Burkina Faso. La

Lire la suite