Lutte contre le terrorisme au Burkina : Et si raisonnablement Roch Marc Christian Kaboré emboîtait le pas de Ibrahim Boubacar Kéïta !

Posté par - 15 mars 2020

Depuis janvier 2016, date de prise du pouvoir de Roch Marc Christian KABORE et du régime du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), l’insécurité, de par le fait du terrorisme et de l’extrême violence, a gagné incontestablement du terrain au Burkina Faso, et malgré la volonté et les efforts des gouvernants du moment, le

Appel à la réconciliation lancé par les autorités coutumières et religieuses: Une “fierté” selon Ablassé Ouédraogo

Posté par - 16 janvier 2020

Ceci est une réaction du Président du parti Le Faso Autrement, Ablassé Ouédraogo, au message des autorités coutumières et religieuses appelant  à la réconciliation nationale. Réaction au Message du 10 janvier 2020 de nos autorités coutumières et religieuses appelant  à la réconciliation nationale : Une fierté et un encouragement pour le parti Le Faso Autrement

“Convocation” de présidents africains en France : La rançon de leurs “incohérences et inconséquences” (Ablassé Ouédraogo)

Posté par - 5 décembre 2019

Le président français Emmanuel MACRON a déclaré le 4 décembre 2019 à Watford en Angleterre, en marge du Sommet de l’OTAN, qu’il attend des présidents des pays membres du G5 SAHEL qu’ils « clarifient et formalisent leurs demandes à l’égard de la France et de la communauté internationale » avant d’ajouter qu’il veut « des réponses claires et

Assassinat du député-maire de Djibo : La réaction de Ablassé Ouédraogo

Posté par - 4 novembre 2019

Ceci est une déclaration de Ablassé Ouédraogo sur l’assassinat du député-maire de Djibo. C’est avec effroi et consternation que nous avons appris le décès de l’Honorable Oumarou DICKO et de ses compagnons tous lâchement abattus ce dimanche 03 novembre 2019. Le Parti Le Faso Autrement condamne sans réserve l’assassinat horrible et injustifié de ce représentant

Après le procès du putsch : « Allons de l’avant, allons à la Réconciliation nationale !”

Posté par - 26 septembre 2019

Dans cette déclaration, le président du parti Le Faso Autrement Ablassé Ouédraogo, se prononce sur la situation nationale. Le tribunal militaire chargé de juger les présumés auteurs, co-auteurs et complices de la tentative de coup d’état du 16 septembre 2015 a rendu son verdict le 2 septembre 2019. Sans aucune surprise, les personnes poursuivies ont

BAC 2019 : Le message du Président du Faso

Posté par - 21 juin 2019

Ceci est un message de Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso à l’occasion du BAC 2019. Depuis ce matin, 110 508 candidats répartis dans 412 jurys sont à la conquête du baccalauréat, le premier diplôme universitaire. La phase écrite de la session 2019 des examens scolaires a débuté le 6 juin dernier avec le

LONAB : Ablassé Ouédraogo propose des mesures au président Roch Kaboré

Posté par - 13 juin 2019

Dans cette lettre ouverte, Ablassé Ouédraogo, président du parti Le Faso Autrement, propose des mesures à prendre pour “sauver” la Loterie nationale burkinabè (LONAB). Excellence Monsieur le Président du Faso Nous voudrions nous référer à notre lettre ouverte qui vous a été adressée le 26 décembre 2018, par laquelle nous attirions votre très haute attention

Burkina : Ablassé Ouédraogo parle de “l’état de santé très alarmant du Général Djibril Bassolé”

Posté par - 22 mai 2019

Dans cette déclaration, Ablassé Ouédraogo, président du parti Le Faso Autrement, attire l’attention sur l’état de santé du Général Djibrill Bassolé. Il est universellement admis que le premier des droits humains, le plus important de tous d’ailleurs est le droit à la santé. Pour tout gouvernement responsable, sérieux et qui se respecte, garantir la sécurité

Attaque de Dablo : Réaction de Ablassé Ouédraogo

Posté par - 14 mai 2019

Dans cette déclaration, Ablassé Ouédraogo se prononce sur le drame de Dablo. L’insécurité au Burkina Faso n’épargne plus personne aujourd’hui. A chaque attaque perpétrée, l’unanimité est faite pour condamner et s’indigner de façon rituelle en attendant que la prochaine se produise. En somme, nous faisons tout sauf l’essentiel. Hier dimanche 12 mai 2019 ce fut

Violences communautaires au Burkina : L’appel de Ablassé Ouédraogo

Posté par - 24 avril 2019

Dans cette déclaration, Ablassé Ouédraogo lance un appel aux Burkinabè. Peuple du Burkina Faso, lorsqu’en janvier 2016, les premiers attentats terroristes au Burkina Faso ont eu lieu à Ouagadougou, l’émoi a été général, les condamnations ont été unanimes et le gouvernement nous a abreuvés de slogans farfelus. Aujourd’hui, soient trois ans après, non seulement la

Burkina : « Le Faso Autrement » tient ses premières universités d’été

Posté par - 14 juillet 2018

Le parti politique Le Faso Autrement tient ses premières universités d’été sous le thème « ensemble restaurons la confiance et l’espoir pour rebâtir le Burkina Faso autrement »  à Ouagadougou ce samedi 14 juillet 2018. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président du parti. Selon Ablassé Ouédraogo, depuis la création du parti le 12

Remaniement ministériel : « L’iguane ressemble à son trou »

Posté par - 2 février 2018

Avec cette configuration, « il n’y a rien à redire » sur le gouvernement Paul Kaba Thieba III pour l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Pour Le Faso Autrement, le remaniement n’est qu’« un jeu de chaises musicales » incluant des « arrangements de chapelle ». « Il n’y a pas un fait majeur à signaler. C’est un classique »,

Haute Cour de justice : La visite de Ablassé Ouédraogo

Posté par - 9 mai 2017

Il était présent le lundi 8 mai 2017, le président du parti Le Faso Autrement, Ablassé Ouédraogo au tribunal dans le cadre du procès sur l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Ablassé Ouédraogo n’est pas accusé dans cette affaire, mais sa présence n’est pas passée inaperçue. Slalomant entre les chaises, le Président de

Pardon de Blaise Compaoré : C’est une «appréciation personnelle » de Ablassé Ouédraogo

Posté par - 15 avril 2017

Blaise Compaoré a-t-il affirmé avoir pardonné lors de sa rencontre avec une délégation de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) conduite par son Président, Me Gilbert Noël Ouédraogo ?  Non, répond en somme le président de la CODER. « J’étais à l’audience, on n’a pas évoqué cette question », dit-il. Au micro de Burkina

Réconciliation au Burkina : La CODER se tourne vers la justice traditionnelle

Posté par - 23 décembre 2016

La Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) a organisé une conférence publique sur le thème « La figure du Wemba ou le sens de la grâce royale chez les Mossé » ce jeudi 22 décembre 2016 à Ouagadougou. Elle avait pour but d’amener les uns et les autres à repenser le sens de la

Cardinal Philippe Ouédraogo : « Nos Kalachnikovs, c’est la prière »

Posté par - 20 décembre 2016

La Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) a été reçue le lundi 19 décembre 2016 par le Cardinal Philippe Ouédraogo. La réconciliation nationale, leitmotiv de la coalition dirigée par le Dr Ablassé Ouédraogo, a guidé la rencontre. « Il (le Cardinal) nous a encouragés à aller dans la dynamique que la CODER s’est

Ablassé Ouédraogo sur le PNDES : « Succès annoncé mais attention à la désillusion »

Posté par - 15 décembre 2016

18 000 milliards de F CFA ont été promis au Burkina à Paris par les investisseurs pour financer le Plan national de développement économique et social (PNDES). Ablassé Ouédraogo, président du parti Le Faso Autrement et du regroupement de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER), endossant ici sa casquette “d’’économiste expert

CODER : “Le MPP aux abois veut lancer une chasse aux sorcières”

Posté par - 24 octobre 2016

Dans cette déclaration, parvenue à Burkina24 sous le titre “le MPP aux abois veut lancer une chasse aux sorcières et plonger le Burkina Faso dans les abîmes”, la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER), réagit à la récente sortie du MPP sur la tentative de coup d’Etat du 8 octobre 2016.  Peuple du

Mamadou Kabré sur la CODER : «Ce n’est pas une rupture »

Posté par - 16 octobre 2016

Au sein du Chef de file de l’Opposition politique au Burkina (CFOP), une nouvelle Coalition vient de voir de jour et elle s’est donnée pour leitmotiv, la réconciliation nationale. Alors que l’opinion voit en ce regroupement une fragilisation du CFOP, Burkina 24 a joint Mamadou Kabré qui donne sa lecture de la situation. Mamadou Kabré

CODER : Au nom de « la réconciliation nationale »

Posté par - 16 octobre 2016

La Collation pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) est née. Le lancement officiel a été fait le dimanche 16 octobre 2016 à Ouagadougou. Il regroupe 8 partis politiques et a pour président, Ablassé Ouédraogo de Le Faso Autrement. Les autres membres du bureau sont : 1er vice-président Gilbert Noël Ouédraogo, 2e vice- président Rasmané Ouédraogo

Revendication de la paternité de l’insurrection par le MPP : “Malhonnête” (Ablassé Ouédraogo)

Posté par - 9 octobre 2016

Dans cette déclaration publié sur son compte Facebook, Ablassé Ouédraogo du parti Le Faso Autrement, réagit à la revendication du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) qui affirme avoir pris la décision de faire l’insurrection populaire d’octobre 2014. La revendication par certains responsables du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) de la paternité

Ablassé Ouédraogo : “Les préoccupations du gouvernement Roch Kaboré divergent de celles du peuple burkinabè”

Posté par - 19 septembre 2016

Le Président du Parti “Le Faso Autrement” Ablassé Ouédraogo a donné sa lecture de la situation nationale, et plus précisément sur la commémoration de l’An I du putsch du 16 septembre 2015.  Une analyse qu’il a faite sur son mur Facebook et dont nous reproduisons l’intégralité.  Après la confiscation de l’insurrection des 30 et 31

La sortie médiatique de Ablassé Ouédraogo « traduit une espèce de déception » (Me Sankara)

Posté par - 20 août 2016

Me Benewendé Sankara, président de l’UNIR/PS (Union pour la renaissance/Parti sankariste) était le parrain de la cérémonie de présentation officielle de Baoui Nama, député-maire de Sapouy au compte de Le Faso Autrement, le 13 août 2016. Après la cérémonie, Burkina 24 lui a tendu le micro et il réagit sur les sorties médiatiques de Ablassé

Le Faso Autrement au CFOP : Son député qui soutient la majorité présidentielle réagit

Posté par - 14 août 2016

Baoui Nama, membre du groupe parlementaire Burkindlim a été élu lors des élections législatives de novembre 2015 sous la bannière de Le Faso Autrement dirigé par Ablassé Ouédrago. Tout récemment, lors d’une conférence de presse, ce dernier a annoncé que son parti déposait désormais ses bagages au Chef de file de l’opposition politique burkinabè (CFOP). Le