Burkina : Le 13e FESTIMA en chiffres

Posté par - 28 février 2016

Le ministre de la culture des arts et du tourisme, Tahirou Barry a procédé le samedi 27 février 2016 au lancement de la 13e édition du festival internationale des masques de Dédougou (FESTIMA). Cette édition   connait la participation d’une soixantaine de masques venus de la sous régions et de plusieurs milliers de festivaliers nationaux et

Mercure de la semaine : Y a-t-il de la qualité dans cette quantité d’écoles ?

Posté par - 17 septembre 2012

Arrosés par la volonté de l’Etat burkinabè de passer le relais de l’éducation au secteur privé, les lycées, collèges et universités non publics poussent avec enthousiasme et empressement aux quatre coins du Faso. Une bonne chose. Mais est-on certain que la graine et l’ivraie ne se mélangent pas dans ce foisonnement ? Le vice du gain

La rentrée gouvernementale reportée à jeudi

Posté par - 5 septembre 2012

La rentrée gouvernementale burkinabè, prévue pour ce mercredi 5 septembre 2012, a été finalement reportée à ce jeudi 6  septembre  2012 compte tenu de l’arrivée du président ghanéen.  Mais apparemment, l’information n’a pas été fluide puisqu’aux environs de 8h, la haie d’honneur de la cavalerie était en place à Kossyam et même un ministre, en

Ouaga : une heure avec les “éboueuses” du canal du 27

Posté par - 24 juillet 2012

      C’est la saison des pluies au Burkina. Les eaux de ruissellement ont drainé le sable dans les différents canaux de Ouagadougou. Des femmes y trouvent leur pitance, dans la fange, la boue et les microbes. Avec courage et détermination mais avec amertume, également. Reportage sur celles que nous avons appelées les “éboueuses”

Burkina : A l’ère du pouvoir du peuple par le peuple ?

Posté par - 2 juillet 2012

Un citoyen injurie un magistrat. Le magistrat s’offusque, s’appuie de tout son poids sur la loi et fait coffrer le citoyen. Les autres citoyens s’appuient sur toute leur masse et font libérer le « coffré ». Ce qui a nécessité qu’un ministre délaisse son bureau climatisé pour aller « négocier » (sic) que le citoyen revienne en prison. Ce

Débat national sur la laïcité : Le Burkina en a-t-il vraiment besoin ?

Posté par - 25 juin 2012

En septembre prochain aura lieu un débat national sur la laïcité au Burkina. Selon le ministre chargé des Réformes politiques, Arsène Bongnessan Yé, ces palabres ont pour but de mettre tous les Burkinabè sur la même longueur d’ondes, histoire qu’on ne vienne pas à confondre imam et maire ou à prendre un pasteur pour un

Burkina24 se présente à l’opinion nationale

Posté par - 14 avril 2012

Ce vendredi 13 avril 2012, votre organe de presse en ligne qui vous livre l’actualité 24h/24, a fait son premier grand pas médiatique. En effet, il a convié ses confrères de la presse écrite, parlée, en ligne et télévisée pour leur présenter burkina24.com. Retour sur les grands axes de ce petit déjeuner de presse.

Article 81 de la Constitution : Harouna Dicko appelle à la vigilance des députés

Posté par - 23 février 2012

L’article 37 revient encore dans l’actualité. Et c’est Harouna Dicko, le président du  Rassemblement politique nouveau (RPN) qui l’a réveillé dans une pétition adressée aux députés de l’Assemblée nationale publiée ce jeudi 23 février dans la presse nationale. Il estime que la révision annoncée de l’article 81 de la Constitution peut cacher une volonté de

Congrès du RDB : On s’étonne de l’interpellation du gouvernement

Posté par - 22 janvier 2012

Le gouvernement, à travers le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS), a interpellé 102 partis qui n’obéissaient par aux règles les gouvernant. Le Rassemblement pour le développement du Burkina (RDB), parti d’obédience présidentielle, a été « épinglé ». Pour suivre le mouvement de la plupart de ces partis, il

“Club d’éveil des filles” pour booster l’éducation de la jeune fille

Posté par - 21 janvier 2012

Les chiffres sont parlants : en 2010/2011, au premier cycle de l’enseignement secondaire, le taux d’achèvement est de 14, 3% pour les filles contre 21,2% pour les garçons.  De 2004 à 2008, au niveau de l’enseignement primaire, le taux de scolarisation des garçons est passé de 70,3% à 89,4% pendant que celui des filles a

Le Premier ministre aux PTF : « Rien ne se fera sans le peuple ! »

Posté par - 17 janvier 2012

Les partenaires techniques et financiers (PTF) de la Troïka ont sollicité une audience que le Premier ministre Luc Adolphe Tiao leur a accordée dans la matinée de ce lundi 16 janvier 2012 à la Primature. Au cours de cette audience dénommée « Premier dialogue de haut niveau », les PTF ont interpellé le Premier ministre

Attributaire du marché sur l’enrôlement biométrique : « Pas forcément le moins disant »

Posté par - 14 janvier 2012

La Commission ad hoc d’attribution du marché relatif à l’identification et à l’enrôlement biométrique de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé  à étudier les offres de cinq prestataires ce samedi 14 janvier. Au bout d’une durée prévisionnelle de deux jours, elle désignera l’attributaire, mais « pas forcément le moins disant », selon Philémon Saba,

Passations des marchés gestion 2008 et 2009 : De nombreuses anomalies

Posté par - 30 décembre 2011

L’Autorité de régulation des marchés publics a commandité un audit indépendant des marchés publics passés par les autorités contractantes durant les gestions 2008 et 2009.  Cet audit a concerné les processus de passation et d’exécution des marchés publics dans le but de mesurer le respect des dispositions et procédures édictées par la réglementation en vigueur.

Enquête parlementaire sur les marchés publics : « Il n’y a pas d’ingérence », selon le président de l’ARMP

Posté par - 30 décembre 2011

L’Assemblée nationale a décidé de la mise en place d’une Commission d’enquête parlementaire sur les marchés publics. Interrogé sur une éventuelle ingérence des élus du peuple sur un domaine qui peut être vu comme dévolu à l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), le président du Conseil de régulation de l’ARMP a répondu qu’il n’en

Tour de contrôle aéroport de Ouagadougou. Photo: Burkina24

Renforcement de la sécurité du transport aérien au Burkina : la réception des travaux pour fin janvier 2012

Posté par - 29 décembre 2011

Le Projet de sûreté et de sécurité du transport aérien en  Afrique de l’Ouest et du Centre (PSSTAAOC) vise à renforcer les capacités des acteurs intervenant dans la sécurisation des transports aériens.  Au Burkina, il s’applique en deux volets. L’un concerne le personnel de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), de la douane, de la

Blaise Compaoré, Président du Faso. Photo : Lindependantguinée.com

Points consensuels des assises nationales : « Nous sommes engagés à les mettre en œuvre », dixit Blaise Compaoré

Posté par - 24 décembre 2011

Comme le président du Faso a demandé à ce qu’on ne lui pose plus de question sur l’article 37 de la Constitution, bien que cet exercice soit difficile dans le contexte actuel du Burkina, il faut bien trouver d’autres sujets intéressants. A la prestation de serment de trois nouveaux membres du Conseil constitutionnel, un confrère

La guillotine, l'un des premiers instruments d'exécution de la peine de mort Ph : Morbleu.com

Abolition de la peine de mort au Burkina : On attend la volonté politique

Posté par - 15 décembre 2011

La vie est sacrée et nul n’a le droit de mettre fin aux jours d’autrui. C’est une façon un peu caricaturée de donner raison à l’abolition de la peine de mort. Le Burkina a ratifié le Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1989 qui consacre le principe. Mais il reste le deuxième

Fête de l’indépendance : la nation burkinabè reconnaissante à plus de 800 de ses fils

Posté par - 11 décembre 2011

Même s’il n’y aura pas de faste, la fête de l’indépendance du Burkina connaîtra néanmoins ses cérémonies traditionnelles. En fait partie la cérémonie de décorations, qui cette année a reconnu le mérite de 801 Burkinabè et un Français dans l’ordre national et dans l’ordre du mérite burkinabè. Retour sur une cérémonie qui s’est déroulée ce

Grand prix du secteur informel : et Dédougou l’emporta !

Posté par - 10 décembre 2011

    Le vendredi 9 décembre 2011 s’est tenue la 8e édition du Grand prix du secteur informel, marquant la clôture de la 3e édition du Salon des métiers. Drissa Kadenza, mécanicien des deux roues de son état à Dédougou, a été l’heureux gagnant de cette année. 

Privatisation de l’ONATEL : Tonalité décevante, selon les cadres

Posté par - 27 novembre 2011

La privatisation de l’ONATEL (Office national de télécommunication), aujourd’hui ONATEL-SA, en 2006, visait à apporter plus d’efficacité et de compétitivité à l’entreprise. Cinq ans après, les cadres de la société ne sont pas de cet avis. C’est le sentiment qui s’est dégagé de la Conférence des cadres de l’ONATEL, organisée par le Comité des cadres

Produits agricoles: Les céréales burkinabè ne supportent pas la concurrence européenne !

Posté par - 23 novembre 2011

Le lait et les céréales burkinabè ne supportent pas la concurrence des produits agricoles importés de l’Union européenne. C’est la principale conclusion à laquelle est parvenue une étude faite par le bureau national du Burkina de l’Institut africain pour le développement économique et social (INADES-Formation).    « Aujourd’hui, les gens préfèrent manger du pain, boire

Participation du FPI aux législatives : “Le dossier est clos” selon le Président ivoirien

Posté par - 18 novembre 2011

Après la clôture de la 2e conférence du sommet  Burkina-Côte d’Ivoire, le 18 novembre dernier, les Chefs d’Etats ivoirien et burkinabè, Alassane Ouattara et Blaise Compaoré, se sont « livrés » au jeu de questions-réponses avec les journalistes. Une question aura retenu l’attention, il s’agit de celle relative à la participation du Front populaire ivoirien (FPI) aux

Fidèle Kientéga, ancien conseiller de Thomas Sankara : « j’ai Thomas Sankara dans la peau à vie».

Posté par - 15 octobre 2011

L’homme est responsable aux relations extérieures de l’UNIR-PS, Directeur de cabinet du chef de file de l’opposition politique (CFOP),  ancien conseiller du Président Thomas Sankara et actuellement député à l’Assemblée nationale. L’occasion faisant le larron, nous sommes allés à sa rencontre ce vendredi 14 Octobre pour nous entretenir avec lui autour de la commémoration du