Burkina : L’ADR dénonce “un clanisme révoltant” au CFOP

Posté par - 22 octobre 2016

L’Alliance des démocrates révolutionnaires (ADR), parti politique qui se réclame de l’opposition burkinabè, a décidé de suspendre sa “participation aux activités” du Chef de file de l’opposition politique (CFOP). La présence des partis de l’ex-majorité présidentielle et le mode de management de Zéphirin Diabré sont les principales raisons de cette décision. C’est par une lettre

“N’est pas révolutionnaire qui veut mais qui peut”, affirme l’ADR

Posté par - 4 août 2016

L’Alliance des démocrates révolutionnaires affirme, dans cette déclaration, que les idées de la Révolution d’août 1983 continuent et que la lutte doit continuer car pour elle, “le système que Blaise Compaoré a mis en place est toujours présent avec les mêmes acteurs moins leur mentor qu’ils ont trahi comme lui aussi avait trahi le chef

Situation nationale: l’ADR appelle à une résistance citoyenne

Posté par - 23 janvier 2014

Ceci est une déclaration de l’Alliance des démocrates révolutionnaires (ADR) à l’endroit des Burkinabè et des militants, à l’occasion du nouvel an. Face à la situation nationale marquée entre autres, selon elle, par la volonté de Blaise Compaoré de faire un “coup d’État constitutionnel”, le parti lance “un appel patriotique à l’ensemble des démocrates, patriotes