Burkina : Des nouvelles de l’otage roumain enlevé à Tambao

Posté par - 1 novembre 2016

Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI)  a donné des nouvelles du Roumain enlevé le 4 avril 2015 au Burkina. Dans une vidéo publiée par sa branche média et reprise par le site spécialisé SITE, le groupe terroriste fait parler le Roumain qui indique que la vidéo a été tournée en septembre 2016.  Gherghut Lulian affirme en

Attentat du 15 janvier 2016 : 6 suspects interpellés au Burkina

Posté par - 1 juin 2016

Les autorités sécuritaires du Burkina annoncent avoir interpellé six individus qui seraient liés à l’attentat du 15 janvier 2016 qui a frappé le cœur de Ouagadougou, la capitale burkinabè. Cette interpellation est une action conjuguée des Unités  de police judiciaire de la Gendarmerie  Nationale, de l’Unité Spéciale de la Gendarmerie Nationale et des Services de

Burkina : AQMI revendique l’enlèvement du couple australien

Posté par - 5 février 2016

Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), précisément sa filiale Al-Mourabitoune,  a revendiqué, dans un communiqué audio, l’enlèvement du couple australien Eliot Arthur et  Joséphine Kenneth à Djibo dans le Nord du Burkina, le 15 janvier 2016. Dans le communiqué, le groupe terroriste affirme avoir fait cet enlèvement pour échanger les otages contre des terroristes retenus

AQMI diffuse un communiqué détaillé revendiquant l’attaque de Ouagadougou

Posté par - 18 janvier 2016

Le groupe terroriste Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) aurait rendu public  un communiqué détaillé revendiquant les attaques contre l’hôtel Splendid et le restaurant Cappuccino le 15 janvier dernier à Ouagadougou. Le communiqué, rédigé en arabe, a été publié sur Twitter par un chercheur français, Romain Caillet. AQMI y explique avoir mené cette attaque contre

AQMI: Des menaces terroristes contre les intérêts français dans le monde

Posté par - 7 mai 2013

Abou Obeida Youssef al-Annabi, chef du conseil des notables de l’organisation terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a appelé ce mardi 7 mai, «les musulmans dans le monde entier à attaquer les intérêts français partout». Ces menaces diffusée en message vidéo sur internet fait suite à l’intervention militaire française au Mali, et la France, par

Guerre au Mali : Des islamistes vus à quelques kilomètres de Bamako

Posté par - 18 janvier 2013

Des islamistes membres d’AQMI à  quelques deux heures de route de la capitale malienne Bamako, selon Radio Canada. Ils ont été localisés à Banamba, une ville située à 140 km au nord de Bamako où AQMI dispose de camps d’entrainement  et où des renforts ont déployés  par l’armée malienne. Le contingent nigérian, arrivé à Bamako,

Otages français au Niger : Aqmi accuse Paris

Posté par - 26 décembre 2012

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui détient quatre Français en otage depuis deux ans dans le Sahel, accuse les autorités françaises de bloquer les négociations sur la libération des détenus, dans une vidéo diffusée mardi 25 décembre.

Et si les terroristes se mettaient à raffoler de l’Africain ?

Posté par - 28 août 2012

Cette litanie-là tombait dans l’habituel : « Les Français n’entendent point négocier avec les terroristes la libération d’un otage français détenu par des terroristes ». C’est normal que cette note-là paraisse discordante : « le gouvernement algérien a toujours refusé de directement négocier, pour obtenir la libération de ses ressortissants ». Malheureusement, elle devient récurrente. Otages africains ? Peu pour terroriste ! Les

La charia bientôt appliquée au Mali ?

Posté par - 25 mai 2012

Le 23 mai dernier, le chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), l’émir Abdelmalek Droukdel, a lancé un appel pour le moins inattendu à ses partisans du Nord : il les a exhorté à imposer « graduellement » la charia dans cette partie conquise du Mali.

Le Mali: chronique d’une recolonisation programmée•

Posté par - 8 avril 2012

Une vingtaine d’intellectuels maliens, chapeautés par l’essayiste bien connue et ancienne ministre de la culture du Mali, Aminata Traoré, sont auteurs d’une analyse sur la situation que traverse leur pays, le Mali. Ils pointent un doigt accusateur sur la France et la “communauté internationale  qui ne s’est pas émue, outre mesure, des atrocités commises à

Les ministres en charge de la Sécurité Jérôme Bougouma (à droite) et de l'Economie Lucien Maire Noël Bembamba. Photo: Burkina24

Insécurité au Burkina: «Notre dispositif sécuritaire a été revu», dixit Jérôme Bougma, ministre en charge de la sécurité

Posté par - 8 décembre 2011

L’insécurité est de plus en plus préoccupante aussi bien dans les zones urbaines, périurbaines qu’au niveau des les  frontières. Préoccupations partagées par les autorités du Burkina Faso qui, à travers la voix  du Ministre en charge de la Sécurité Jérôme Bougouma, ont évoqué les mesures prises par le gouvernement pour endiguer le phénomène au cours d’un point