Burkina : Braves soldats !

Posté par - 25/12/2019

A l’évidence, ils avaient Inates à l’esprit lorsqu’ils fondaient sur le détachement militaire de Arbinda. Mais le voisin a mouillé sa barbe en voyant celle de son frère être endeuillée. Le dessein était clair. Infliger une lourde défaite sur le plan humain et moral au Burkina. Une sinistre façon de célébrer la fête de la

Burkina : Au moins 5 militaires tombés au Centre-Nord

Posté par - 23/10/2019

Au moins 5 militaires burkinabè sont tombés ce 22 octobre 2019 lors de deux embuscades contre des patrouilles des forces armées dans deux localités de la région du Centre-Nord, a appris Burkina24. Cinq blessés ont également été enregistrés parmi les forces armées. La région du Centre-Nord fait l’objet de plusieurs agressions perpétrées contre les forces

Contrôle et transfert des armes : Une priorité pour le renforcement de la sécurité au Burkina Faso

Posté par - 24/08/2016

Ceci est l’hebdomadaire chronique du gouvernement. Il est ici question du contrôle des armes. Les armes, quelque soit leur nature, restent exclusivement du monopole de l’Etat.  Autrement dit, les autorisations aux fins de transferts d’armes notamment l’importation, l’exportation, le transit, le transbordement, et le courtage relèvent des prérogatives souveraines de l’Etat. Au Burkina Faso, la

Lutte contre le grand banditisme : Un radié de l’armée aux arrêts

Posté par - 14/01/2016

Le commissariat de police de Nongr-Massom a démantelé un réseau de présumés braqueurs, opérant de jour comme de nuit dans la ville de Ouagadougou. Composés en majorité de repris de justice et d’un ex-caporal radié de l’armée en 2011, les présumés délinquants, au nombre de onze (11), ont été présentés à la presse, ce jeudi

Armement: Le Burkina Faso parmi les 10 plus gros clients africains de la France

Posté par - 14/09/2014

Depuis 2009, le Burkina Faso aurait commandé des armes françaises pour un montant de 36,6 millions d’euros, selon des données du rapport du ministère de la Défense, publiées par Jeune Afrique sous forme de datavisualisation.  Le Burkina Faso fait partie des 10 plus gros clients de la France en matière d’armements. Selon des données du rapport

Importation et utilisation des armes au Burkina : Il existe une structure qui contrôle

Posté par - 17/08/2013

Le secrétaire permanent de la Haute autorité de contrôle des importations d’armes et de leur utilisation (H.A.C.I.A.U), colonel major Dibana Zerbo, a organisé le vendredi 16 août 2013, à Ouagadougou, une conférence de presse qui vise à faire connaitre la H.A.C.I.A.U et les activités que sa structure prévoit. Pour afficher la transparence du Burkina sur

Traité sur le commerce des armes : le Burkina a signé

Posté par - 13/06/2013

Adopté le 2 avril 2013, à la date d’ouverture de sa signature, le traité sur le commerce des armes a été signé par 67 pays, dont le Burkina Faso. Selon un communiqué du ministère burkinabè des Affaires étrangères (MAE), « Le Pays des Hommes intègres » a paraphé le document le 3 juin 2013 au siège des