Assemblée nationale : Les députés CDP, ADF/RDA, NAFA et UPC dénoncent une repartition “biaisée” des postes 

Posté par - 15 février 2016

Le groupe parlementaire Paix-Justice et Réconciliation Nationale (PJRN) fait « fi » des entités desquelles proviennent ses membres. Le groupe avec ses 10 membres issus de quatre formations politiques a animé une conférence de presse l’après-midi de ce 15 février 2016. L’objectif visé était de faire le bilan des sessions écoulées, de décliner ses perspectives afin de

Parlement de la CEDEAO : Le Burkina grignote quatre postes !

Posté par - 11 février 2016

Du 4 au 9 février 2016, six députés burkinabè ont participé à la session inaugurale de la quatrième législature du parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à Abuja, en République fédérale du Nigéria. La délégation a été conduite par le député Bénéwendé Sankara, 1er vice-président de l’Assemblée nationale. Le

Assemblée nationale : L’UPC fustige le « Tuk Guili » du MPP !

Posté par - 10 février 2016

La présidence du groupe parlementaire UPC (Union pour le progrès et le changement) a animé une conférence de presse, ce mercredi 10 février 2016 à Ouagadougou. Il a été principalement question de faire le point sur la mise en place du Bureau de l’Assemblée nationale, la constitution des groupes parlementaires, des commissions générales. Les députés

Aichatou Boulama Kané « Elle (Mme Eliott) a besoin que son mari soit libéré » !

Posté par - 8 février 2016

Mme Eliott est « très bien » portante.  Libérée, elle est rentrée au Burkina en compagnie d’Aichatou Boulama Kané, ministre des affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Nigériens de l’extérieur. C’est ce que la ministre a fait savoir à sa sortie d’audience avec le Président de l’Assemblée Nationale ce 08 février 2016. Aichatou

Investiture de Paul Kaba Thiéba : Vote pressé à l’Assemblée nationale

Posté par - 7 février 2016

La Déclaration de politique générale (DPG) du Premier ministre Paul Kaba Thiéba le vendredi 5 février dernier devrait être sanctionnée par un vote de confiance des députés à l’Assemblée nationale. A minuit moins trente minutes, Salif Diallo, président de l’Assemblée nationale interpelle le Premier ministre pour qu’il accélère dans ses réponses. [VIDEO] – Le vote

Burkina : Les députés accordent leur confiance au Premier ministre Paul Kaba Thiéba

Posté par - 6 février 2016

Après environ 14 heures passées devant l’hémicycle pour défendre la politique générale que son gouvernement entend mettre en œuvre, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a finalement obtenu le vote de confiance de la majorité des députés de l’Assemblée nationale (72 voix pour, 53 abstentions). Ce vote valide la nomination du Premier ministre par le

Assemblée nationale : Les députés appelés au gouvernement remplacés

Posté par - 18 janvier 2016

Ils étaient sept suppléants à voir leur mandat être validé ce lundi 18 janvier 2016 suite à la nomination de sept députés dans le gouvernement de Paul Kaba Thiéba. En l’absence du président de l’Assemblée nationale Salif Diallo, c’est le premier vice-président, Me Bénéwendé Sankara qui a conduit la plénière. Au préalable, suite aux attentats

Bureau de l’Assemblée nationale : Me Bénéwendé Sankara élu premier vice-président   

Posté par - 12 janvier 2016

Peu avant le début du vote des membres du bureau de l’Assemblée nationale du Burkina, les présidents des cinq groupes parlementaires se sont réunis au bureau du Président de l’Assemblée nationale, Salif Diallo et ont dégagé ensemble un bureau consensuel. Nonobstant ce consensus, le règlement intérieur de l’Assemblée nationale rend le vote des membres du

Assemblée nationale : Cinq groupes parlementaires constitués

Posté par - 12 janvier 2016

Réunis en séance plénière ce mardi 12 janvier 2016 pour l’élection des membres du bureau de l’Assemblée nationale, les députés ont aussi formé les groupes parlementaires. Ils seront au nombre de 5 dans l’hémicycle. Le premier groupe parlementaire avait déjà fait parler de lui en apportant son soutien au Mouvement du peuple pour le progrès

Salif Diallo : « Nous ne devons pas faillir »

Posté par - 30 décembre 2015

Le tout nouveau président de l’Assemblée nationale burkinabè Salif Diallo, après son élection à la tête de l’institution à 78 voix contre 43 pour son challenger Adama Sosso, a prononcé un discours rassembleur et empreint d’une volonté de travailler pour « le peuple et surtout la jeunesse ». Le discours de Salif Diallo Burkina24 Le président de

Burkina : Salif Diallo élu président de l’Assemblée nationale

Posté par - 30 décembre 2015

Le nouveau président de la nouvelle Assemblée nationale du Burkina et qui est chargé de conduire la Ve législative est Salif Diallo. En lice avec Adama Sosso de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Salif Diallo a obtenu la majorité des voix des 125 députés (78 voix pour lui contre 43 pour son

Burkina : Les mandats des députés validés

Posté par - 30 décembre 2015

Ce mercredi 30 décembre 2015 a eu lieu au Conseil national de la Transition (CNT), la validation des mandats des députés élus le 29 novembre dernier et l’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale burkinabè. L’appel nominatif des députés pour la validation de leurs mandats a donné comme résultat 125 députés présents sur les 127.

L’UPC dans l’opposition : « Nous avons besoin d’écouter les uns et les autres », selon Sosso

Posté par - 12 décembre 2015

L’Union pour le progrès et le changement (UPC)  a salué à sa « juste valeur » le comportement de son candidat à l’issue de l’élection présidentielle. Réuni ce samedi 12 décembre 2015, le bureau politique national (BPN) lui a rendu hommage. La question de l’entrée du parti dans le prochain gouvernement a été également à l’ordre du

Majorité à l’Assemblée nationale : Les calculs de Harouna Dicko

Posté par - 11 décembre 2015

Ceci est une déclaration, fort mathématique, du président Rassemblement politique nouveau, Harouna Dicko, sur les possibles attelages qui pourraient émerger dans la future Assemblée nationale burkinabè. Résultats provisoires de la présidentielle du 29 novembre 2015 par ordre de pourcentages obtenus 1er Rock KABORE          53,49 8e Jean Baptise NATAMA     1,36 2e Zéphirin DIABRE         

Une pétition pour faire de l‘Assemblée nationale un musée à ciel ouvert

Posté par - 7 août 2015

Eriger les ruines de l‘Assemblée nationale en un musée à ciel ouvert, c’est le souhait du Mouvement de la Génération Consciente du Faso (MGC/Faso). Une pétition est initiée à cet effet en vue d’une proposition de loi sur la question. Cette pétition a connu son lancement ce 7 août 2015. « ERIG AN-Musée » (Eriger les ruines

Burkina : La société civile pour un musée sur les ruines de l’Assemblée nationale

Posté par - 27 décembre 2014

Une douzaine d’organisations de la société civile burkinabè proposent de reconstruire l’Assemblée nationale burkinabè sur le fruit d’une quête financière populaire, en y intégrant un musée, afin de rappeler aux futurs parlementaires que  « le peuple est désormais mûr et qu’il faut travailler de concert avec lui». Il s’agit d’un regroupement d’organisations de la société

Incendie des archives de l’Assemblée nationale : La nécessaire numérisation

Posté par - 29 novembre 2014

Au Centre  des archives nationales  s’est tenue une conférence organisée par l’Association Burkinabè des Gestionnaires de l’Information Documentaire(ABGID). Deux communications ont été livrées ce samedi 29 novembre 2014 : la première sur les bibliothèques de ressource électronique, la seconde sur un logiciel de gestion des archives. Une occasion de déplorer l’incendie des archives de l’Assemblée nationale.

Le visage de l’Assemblée nationale, 24 heures après

Posté par - 31 octobre 2014

Calcinée, défigurée, saccagée, tel est ce qui reste de l’imposante, éclatante et rutilante bâtisse qui abritait l’Assemblée nationale du Burkina Faso, 24 heures après le passage furieux des manifestants pour empêcher le vote du Projet de loi portant révision de la Constitution. Dans la soirée du 31 octobre 2014, deux policiers postés en faction dissuadent

L’Assemblée nationale burkinabè en feu, l’examen du projet de loi retiré, situation confuse

Posté par - 30 octobre 2014

Les choses sont allées très vite au Burkina, ce 30 octobre 2014. L’Assemblée nationale devrait examiner le projet de loi sur la révision de la Constitution qui doit permettre au président de se représenter à un autre mandat présidentiel. L’Assemblée nationale, envahie par des manifestants, a été saccagée et brûlée. Le siège de RTB-Télé et

Ouagadougou : Des députés aperçus à Azalaï Hotel Indépendance

Posté par - 28 octobre 2014

Des députés de la majorité présidentielle ont été aperçus dans la soirée du 28 octobre 2014 à l’Hôtel Azalaï Indépendance, situé à quelques mètres de l’Assemblée nationale. Ils s’y seraient enregistrés afin de passer cette nuit et la nuit suivante, afin de gagner, probablement plus sereinement l’hémicycle où aura lieu le vote, le 30 octobre

Des mères à Blaise Compaoré : “Il n’est pas encore tard”

Posté par - 26 octobre 2014

Deux manifestations auront lieu coup sur coup, le lundi 27 octobre et le mardi 28 octobre, contre le projet de révision de l’article 37 de la Constitution au Burkina. La première sera une « marche symbolique » des femmes d’associations et de partis politiques et la seconde, une journée de protestation natioanle de l’opposition politique. « L’heure est

Graphiques : Possibles scénarios à l’Assemblée nationale, le 30 octobre

Posté par - 24 octobre 2014

A l’instar de ce que laisse croire les députés de l’opposition qui pensent que le projet de loi pourrait recueillir le vote de la majorité qualifiée (96 députés) le 30 octobre prochain lors de la plénière et rendre le référendum non nécessaire, voici des graphiques qui montrent de possibles scénarios à l’Assemblée nationale, ce jour.

Ablassé Ouédraogo : « L’opposition fera tout pour faire capoter cette initiative »

Posté par - 21 octobre 2014

Le Conseil des ministres extraordinaire du 21 octobre 2014  a décidé de soumettre à l’Assemblée nationale, un projet de loi portant convocation d’un référendum sur la révision de l’article 37 de la Constitution. Ablassé Ouédraogo, membre de l’opposition politique burkinabè et président du Faso Autrement, joint au téléphone par Burkina 24, a donné ses premières

Dialogue à Kossyam : Des députés invitent l’opposition à une « extrême prudence »

Posté par - 27 septembre 2014

Chat échaudé craint l’eau froide. Telle peut être caricaturé le sentiment des députés du groupe parlementaire Alternance-démocratie-justice (ADJ). A l’occasion de leurs deuxièmes journées parlementaires, ils n’excluent pas que les concertations en cours au palais présidentiel entre la majorité et l’opposition ne cache une  « ruse » du Chef de l’Etat, et appellent par conséquent la délégation

Adama Sosso, secrétaire général national du parti (micro), animant la conference de presse avec Rose Marie compaoré, presiente du groupe parlementaire UPC et Deni Nikiéma, premier vice président du parti (©Burkina24)

L’UPC condamne le projet de loi sur la modification de l’article 37

Posté par - 14 septembre 2014

Le groupe parlementaire CDP (Congres pour la démocratie et le progrès), a récemment initié un projet de proposition de loi invitant le Président du Faso à modifier l’article 37 de la constitution. C’est un projet rendu public, au lendemain de la visite du CDP à l’union pour le progrès et le changement(UPC). Pour lever toute

Assemblée nationale : La session des lois est close

Posté par - 2 juin 2014

Ouverte le 5 mars, la première session parlementaire de l’année 2014  a été close ce 2 juin, lors d’une cérémonie solennelle de clôture.  Une session marquée par l’adoption de 22 projets de loi et le discours du Premier ministre  sur la situation de la nation.