Autorité de l’Etat : Les réprobations du Premier ministre face à la « défiance »

Posté par - 13 août 2019

Le gouvernement annonce être « disponible pour ouvrir des négociations et des discussions avec toutes les forces sociales » mais refuse tout accommodement face à tout ce qui s’apparentera à une « défiance » de l’autorité de l’Etat. Surtout pas en provenance de « ceux qui sont chargés de [la] garantir ».   Le mercredi 26 juin 2019, le Syndicat national des

Burkina: De l’autorité de l’Etat

Posté par - 13 février 2018

Parce que s’il est « fort », il y a risque qu’il nous écrase et que « faible » nous périssons, il est nécessaire pour l’Etat burkinabè, qui n’a pas totalement démissionné de son rôle, mais s’est éclipsé, de réapparaitre et de trouver le juste milieu. Pour éviter que l’anarchie ne s’installe avant de remédier à la situation.

Autorité de l’Etat : « Il faut agir avec une main de fer dans un gant de velours » (Simon Compaoré)

Posté par - 23 mai 2016

Lors du point de presse que son ministère a organisé ce lundi 23 mai 2016, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure, Simon Compaoré a annoncé la tenue d’une rencontre de réflexion sur l’incivisme, le 3 juin prochain. Pour restaurer l’autorité de l’Etat, le ministre de la

Situation nationale: les administrateurs civils appellent à la restauration de l’autorité de l’Etat

Posté par - 22 mars 2016

L’Union nationale des administrateurs civils du Burkina Faso (UNABF), dans une déclaration, réagit aux derniers développements de la situation nationale. L’union dénonce une rupture du contrat social et  appelle à restaurer l’autorité de l’Etat, comme elle l’avait déjà fait en avril 2015. « Nous sommes à la veille du chaos » Le 16 septembre 2015, l’UNABF avait