Planification familiale: « Beaucoup d’enfants-là, ce n’est pas simple hein ! »

Posté par - 25 octobre 2018

Au Burkina Faso, les méthodes contraceptives sont de plus en plus acceptées par les populations, même si les préférences des uns et des autres diffèrent. Ayant reçu des informations supplémentaires allant au-delà de l’espacement des naissances, plusieurs utilisatrices sont résolument tournées vers les méthodes de longue durée. Pour comprendre cette nouvelle tendance, nous avons devisé