Tribune │ Compaoré – Kaboré : De l’humilité en politique

Posté par - 15 mai 2019

Ceci est une tribune d’un citoyen sur la situation nationale. Nous avons tous été informés de ce que l’ex-président du Faso, Blaise Compaoré, a adressé à l’actuel président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, une lettre dans laquelle il lui exprimait, entre autres, son soutien dans la lutte qu’il mène contre le terrorisme, et sa

Burkina : Le Brassard Noir ne croit pas à la main tendue de Blaise Compaoré

Posté par - 19 avril 2019

Le mouvement le Brassard Noir a réagi à la correspondance adressée par l’ancien président Blaise Compaoré au Chef d’Etat burkinabè Roch Kaboré. L’organisation ne croit pas à la bonne fois de l’expéditeur.   « C’est maintenant qu’il sait que le Burkina est attaqué ? Ensuite, c’est qui qui nous parle ? Blaise Compaoré l’Ivoirien ou le

Côte d’Ivoire : La Diaspora Unie pour le Faso prône le retour de Blaise Compaoré au Burkina

Posté par - 19 février 2019

L’association Diaspora Unie pour le Faso, DUF, avec à sa tête son président Bougma Abdul Rahim a tenu ce samedi 16 février 2019 une Conférence publique à la Maison de la Presse d’Abidjan, la capitale ivoirienne. Objectif : partager sa vision de voir retourner les centaines d’exilés burkinabè au pays dont l’ancien président Blaise Compaoré. Bougma

Côte d’Ivoire: Blaise Compaoré plaide auprès de Ouattara pour la libération de Soul to Soul

Posté par - 7 mars 2018

Selon le magazine panafricain, Jeune Afrique, l’ancien Président du Faso est allé prêter main forte à Guillaume Soro auprès du président ivoirien, Alassane Ouattara, pour négocier la libération de son directeur du protocole, Souleymane Karamaté, plus connu sous le nom de Soul to Soul incarcéré à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan pour « complot

Pr Seyni Ouédraogo : « Il est bon que des Burkinabè écrivent l’histoire des Burkinabè »

Posté par - 22 février 2018

Avec « Le Général Gilbert Diendéré parle », Serge Atiana Oulon a réussi à entrer en contact avec l’homme « présenté comme la boite noire » de l’ère Blaise Compaoré. Présent à la dédicace de l’œuvre ce 22 février 2018, le ministre de la fonction publique s’est prononcé sur cet ouvrage scientifique écrit par un Burkinabè. Germain Bitou Nama,

Burkina : Le CDP célèbre l’anniversaire de Blaise Compaoré

Posté par - 3 février 2018

Au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) aucun cadre officiel n’est de trop pour souhaiter ou exiger que l’ancien président Blaise Compaoré « puisse rejoindre sa patrie », rentre de  son exil « afin de mettre son expérience à la disposition de son Faso natal ». L’occasion de son anniversaire aussi. Certains arboraient des cravates griffées à son

Mathias Ouédraogo : « Blaise Compaoré reviendra »

Posté par - 11 octobre 2017

Les jeunes du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) estiment que le présent gouvernement burkinabè, qualifié de « mouta mouta » veut « balayer les acquis du Président Blaise Compaoré ». Par la voix de Mathias Ouédraogo, Coordonnateur national des organisations des jeunes du CDP, ils disent constater que le gouvernement veut « coûte que coûte étouffer toute

« Si Blaise Compaoré voulait, il pouvait rester à Ouaga »

Posté par - 29 septembre 2017

Le retour de l’ancien Président du Faso Blaise Compaoré et de son frère cadet François Compaoré a fait couler beaucoup de salive ces derniers jours au Burkina. Alors que des mandats d’arrêt sont lancés contre les frères Compaoré, leurs partisans demandent leur retour au pays. Mais de l’avis du Secrétaire national de la jeunesse du

Burkina Faso : Blaise Compaoré rend hommage à Salif Diallo

Posté par - 23 août 2017

Depuis son exil abidjanais, l’ancien président du Faso, Blaise Compaoré a salué la mémoire de Salifou Diallo, dans une lettre de condoléances adressée à la famille du défunt. Blaise Compaoré dans cette lettre-hommage a Salifou Diallo, l’a qualifié de ‘‘fidèle et honnête serviteur’‘. Il a demandé que le Ciel accorde le repos éternel au défunt avec qui

Pardon de Blaise Compaoré : C’est une «appréciation personnelle » de Ablassé Ouédraogo

Posté par - 15 avril 2017

Blaise Compaoré a-t-il affirmé avoir pardonné lors de sa rencontre avec une délégation de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) conduite par son Président, Me Gilbert Noël Ouédraogo ?  Non, répond en somme le président de la CODER. « J’étais à l’audience, on n’a pas évoqué cette question », dit-il. Au micro de Burkina

France-Afrique : Hollande reproché d’avoir “manigancé une sortie digne à Compaoré”

Posté par - 11 avril 2017

L’influence de la France, ancienne puissance coloniale, sur les décisions (des) politiques intéresse plus d’un Africain. En décembre 2016, le Collectif de solidarité avec les luttes sociales et politiques en Afrique, créé en 2009 autour des enjeux électoraux sur le continent avec pour but de « promouvoir des réformes profondes des politiques française et européenne » a envoyé un

Burkina : Le jugement de Blaise Compaoré programmé pour le 27 avril

Posté par - 10 avril 2017

La Haute Cour de Justice va statuer sur le dossier de l’insurrection populaire, lit-on dans un communiqué parvenu à Burkina 24 le lundi 10 avril 2017. Elle entendra les membres du dernier gouvernement de Luc Adolphe Tiao ainsi que Blaise Compaoré. La date de l’audience est déjà fixée. Les membres du dernier gouvernement du Premier

François Compaoré: “Je n’ai (pas) cherché à déstabiliser la politique du Burkina”

Posté par - 2 novembre 2016

Les autorités sécuritaires burkinabè ont affirmé avoir déjoué une tentative de déstabilisation du Burkina le 8 octobre 2016. François Compaoré, le frère de l’ancien président du Faso, Blaise Compaoré, nie être impliqué. Dans un droit de réponse adressé à Jeune Afrique, il précise qu’il n’est pas non plus au Bénin. L’adjudant Gaston Coulibaly est présenté

Insurrection populaire : “Ce qui est passé est passé”, selon la CODER

Posté par - 28 octobre 2016

Dans cette déclaration, la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) s’exprime sur l’An II de l’insurrection populaire d’octobre 2014.  L’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, dont on commémore le deuxième anniversaire, marque une date importante dans l’histoire politique du Burkina Faso. Pas seulement parce qu’elle a entraîné la chute du

Zéphirin Diabré : « En politique, il n’y a ni ami éternel, ni ennemi éternel»

Posté par - 25 octobre 2016

Le Chef de file de l’opposition politique au Burkina fait partie des sujets au centre de l’actualité nationale. D’abord, parce que l’institution semble être divisée à cause de deux regroupements qui s’y sont récemment créés : la Coalition des forces démocratiques pour un vrai changement (CFDC) et la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale

Dossier Sankara : Mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

Posté par - 12 octobre 2016

Désormais, la plainte contre X dans l’affaire Thomas Sankara, assassiné le 15 octobre 1987 en compagnie de 12 de ses camarades, est nommée maintenant « Blaise Compaoré dit Jubal, Hyacinthe Kafando, Gilbert Diendéré, Gabriel Tamini, le Dr Diébré Alidou et bien d’autres », a révélé Me Benewendé Sankara ce mercredi 12 octobre 2016, à quelques jours de la

Côte d’Ivoire: Bédié a reçu officiellement Blaise Comparé ce lundi

Posté par - 11 octobre 2016

L’ex-Chef de l’Etat ivoirien et Président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié a reçu cet après-midi du lundi 10 octobre à sa résidence d’Abidjan-Cocody, Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire. Rien n’a filtré de la rencontre entre les deux ex-Chefs d’Etat ivoirien et burkinabè. Cette visite à laquelle la presse était

Côte d’Ivoire : Blaise Compaoré reçu par Henri Konan Bédié

Posté par - 10 octobre 2016

 L’ancien Président du Faso, Blaise Compaoré, en exil à Abidjan, en Côte d’Ivoire, depuis sa chute en octobre 2014, est reçu en audience, ce lundi 10 octobre 2016 par le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, également, ex-Président ivoirien (1993-1999). Le service de communication du plus parti fondé par Félix

Insurrection populaire : Les derniers ministres de Blaise Compaoré convoqués à la gendarmerie

Posté par - 6 septembre 2016

Les ministres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré sont priés de se présenter à la gendarmerie nationale ce 6 septembre 2016. La Haute cour de justice burkinabè  enquête sur les victimes de l’insurrection populaire d’octobre 2014 lors de laquelle une trentaine de personnes ont perdu la vie. C’est dans le cadre d’une commission rogatoire qu’une

André Silver Konan: “Compaoré est un homme fini!”

Posté par - 10 août 2016

André Silver KONAN est un journaliste-écrivain ivoirien lauréat du prix spécial Norbert Zongo. Dans cette interview qu’il accorde à Burkina24, il revisite les relations ivoiro-burkinabè.  Burkina24 (B24): S’est récemment tenu les 27 et 28 juillet 2016, à Yamoussoukro, le cinquième sommet du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) liant la Côte d’Ivoire. Est-ce que vous vous

Damiss présente «Blaise Compaoré, de l’ascension à la descension»

Posté par - 5 août 2016

Le journaliste burkinabè Adama Ouédraogo dit « Damiss » a présenté ce 5 août 2016, son ouvrage « Blaise Compaoré : de l’ascension à la descension». Une photographie écrite des 27 ans de pouvoir de l’ancien président Blaise Compaoré, où se mêlent histoire et journalisme. Dans la salle de conférences du Centre national des archives nationales à Ouagadougou, ce

Coup de fil entre Roch Kaboré et Blaise Compaoré : « Ce n’est jamais arrivé » (Alpha Barry) 

Posté par - 31 juillet 2016

En marge de la 5e Conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre le Burkina et la Côte d’Ivoire, une information faisait cas d’un coup de téléphone passé entre Roch Kaboré et l’ancien président du Faso, Blaise Compaoré, actuellement réfugié en terre ivoirienne. Le ministre des Affaires étrangères du Burkina, Alpha Barry, à travers une

Blaise Compaoré : «On doit lui permettre de rejoindre son pays »

Posté par - 13 mai 2016

Face à l’évolution de la situation nationale, le Mouvement des jeunes pour la paix (MJP) lance un appel aux autorités. Des dossiers de  l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 en passant par le putsch du 16 septembre 2015 et les mandats d’arrêts annulés, le MJP appelle à l’éclaircissement de la situation. Ce sont entre