Délinquance : Repris de justice, ils faisaient preuve d’une violence inouïe

Posté par - 26 juin 2018

« Violents, cruels ». C’est ainsi que décrivaient les victimes de malfaiteurs dont le trio-cerveau composé de Zoungrana Boukaré, Sampadaga Silla et Liliou Apouri, tous d’anciens pensionnaires de la Maison d’arrêt et de correction de Manga dans le Centre-sud. Après enquête, la brigade de recherche du commissariat central de la ville de Ouagadougou a mis le