Brigade verte de Ouaga : Confidences entre femmes à minuit

Posté par - 8 mars 2018

Elles sont appelées la brigade verte. Jadis, c’était “les femmes de Simon”. Elles sillonnent pour certaines les grandes artères de Ouagadougou chaque nuit pour débarrasser la ville de ses ordures. D’autres, sur les charrettes tirées par des ânes, font le porte à porte pour récupérer les ordures ménagères. Biba et Alima sont les membres de

Brigade verte de Ouaga : les salaires passent de 12 500 F CFA à 37 000 F CFA

Posté par - 26 septembre 2013

Le maire central de la ville de Ouagadougou,  Marin Casimir Ilboudo, a rencontré les femmes de la Brigade Verte de Ouagadougou  le 25 septembre 2013 pour leur annoncer l’augmentation de leur salaire. En effet, conformément aux mesures prises par le gouvernement, les rémunérations de celles appelées “Les Femmes de Simon” (du nom de l’ancien maire