Eau et assainissement : Inquiétude sur la « diminution nette » du budget

Posté par - 30 mars 2018

Le Réseau des parlementaires burkinabè pour l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement (REPHA) et ses partenaires (Water Aid, DANIDA, GIZ, LONAB, ONEA, UNICEF) s’inquiètent de la diminution nette de 14% du budget du ministère de l’eau. « De 2017 et 2018, c’est une diminution nette de près de 14% », constate le député Sanfo Halidou, coordonnateur du réseau.