Projet « Hors Limite » : Fenêtre d’évasion culturelle dans les camps de réfugiés

Posté par - 5 août 2019

Redonner le sourire aux personnes réfugiées au Burina par la danse et la musique, c’est le sacerdoce que se donnent des danseurs chorégraphes burkinabè du centre de développement chorégraphique la Termitière. Le projet se nomme « Hors Limite » et les jeunes des camps de réfugiés sont accueillis à Ouagadougou pour apprendre à danser. Pour la deuxième