Carlos Lopes quitte l’ONU pour préserver sa « pensée alternative » au profit de l’Afrique

Posté par - 28 septembre 2016

Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et sous-secrétaire général des Nations Unies est désormais libre d’implémenter sa « pensée alternative » qu’il est soucieux de préserver. Ce qu’il ne se voyait plus capable de faire depuis l’intérieur des institutions internationales où prime la « pensée unique », qu’il n’a eu de cesse de dénoncer.