Burkina : Le Congrès extraordinaire du CDP annulé par la justice

Posté par - 14 juin 2019

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a annoncé le 11 juin 2019, par la voix d’Achille Tapsoba, la tenue de son congrès extraordinaire, le 16 juin 2019 pour modifier les dispositions statutaires du parti. Cette décision a été attaquée et la justice a fait annuler ledit congrès. Guerre de leadership ou pas, tout

Présidentielle de 2020 : « Kadré n’est pas le candidat du CDP »

Posté par - 11 juin 2019

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a annoncé la tenue d’un congrès extraordinaire le 16 juin 2019 pour, a expliqué Achille Tapsoba, permettre de relire les textes « modifiant ses dispositions statuaires ». Mais, précise-t-il, « il ne s’agit pas d’un congrès pour désigner un quelconque candidat à l’élection présidentielle de 2020 ». Outre cette

Burkina : Le CDP annonce un congrès pour le 16 juin

Posté par - 11 juin 2019

Ce mardi 11 juin 2019, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), par la voix d’Achille Tapsoba, a annoncé la tenue de son congrès extraordinaire, le 16 juin 2019. Selon celui-ci, ce congrès a pour objectif de revoir la vie du CDP en « modifiant les dispositions statutaires du parti ». « Il

Eddie Komboïgo sur l’attaque de Dablo : “Le terrorisme échouera”

Posté par - 13 mai 2019

Dans cette déclaration, Eddie Komboïgo réagit à l’attaque d’une église à Dablo. Le dimanche 12 mai, des individus armés ont attaqué et tué six personnes dans l’Eglise de Dablo dans la province du Sanmatenga. Une fois de plus le terrorisme s’est illustré lâchement contre nos populations. Après des attaques tous azimuts, le terrorisme s’est orienté

Assassinat de cinq enseignants à Comin-Yanga : La réaction du CDP

Posté par - 1 mai 2019

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) réagit à l’assassinat de cinq enseignants à Comin-Yanga. Le vendredi 26 avril 2019, à Comin-Yanga dans la province de Koupelgo, région du Centre-est, cinq de nos braves enseignants ont été lâchement assassinés par des individus armés non identifiés. Une fois de plus le terrorisme s’attaque lâchement

Arbinda : Le CDP déplore une “barbarie d’une autre époque”

Posté par - 7 avril 2019

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP)  se prononce sur la situation à Arbinda. Le Burkina Faso est une fois de plus victime de massacres de ses populations dans la région du Sahel. C’est avec consternation et une grande émotion que nous avons appris les évènements sur l’ignoble attaque contre les populations de

Eddie Komboigo : Face au terrorisme, « fléchir, ce sera périr »

Posté par - 30 mars 2019

Le Président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboigo, désigné personnalité politique la plus influente de 2018 par une organisation de la société civile, a offert un concert gratuit à Ouagadougou, le samedi 30 mars 2019. « Je voudrais ici, humblement, vous dire merci. Merci non pas parce que j’ai reçu

Putsch : La gendarmerie a reçu 700 grenades lacrymogènes du CND

Posté par - 6 février 2019

Dans l’après-midi du mercredi 6 février 2019, le lieutenant-colonel Kanou Coulibaly, commandant du groupement mobile de la gendarmerie au moment du Coup de force perpétré par certains éléments de l’ex Régiment de sécurité présidentielle (RSP), a été appelé à la barre en tant que témoin du Parquet. Il a tenu des propos qui ont conforté

Putsch : “Il y a eu des poursuites, des tirs, beaucoup de tirs…” (Rasmané Ouédraogo)

Posté par - 30 janvier 2019

Le passage des témoins cités par le Parquet militaire s’est poursuivi le mercredi 30 janvier 2019 au Tribunal militaire. Rasmané Ouédraogo dit Raso, artiste comédien, était à la barre. Lors des événements de 2015, le comédien a filmé une séance de bastonnade, des éléments de l’ex Régiment de sécurité présidentielle (RSP) en groupe en train

Burkina : Le CDP fait appel à ses « sages » pour sa « renaissance »

Posté par - 5 janvier 2019

Le CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) se retourne vers ses « militants ayant une solide expérience, une connaissance avérée du parti ». C’est à l’ancien président de l’assemblée nationale Mélégué Traoré qu’incombe la tâche de « redresser » la barque pour ensuite « récupérer » le statut de grand parti politique. Les soixante-dix-neuf (79) noms qui composent le

Extradition de François Compaoré: « Des gages d’une implication certaine » (Me Farama)

Posté par - 5 décembre 2018

La justice française a émis ce 5 décembre 2018 un avis favorable à l’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso. Le frère cadet de l’ex-Président du Faso, Blaise Compaoré, est accusé dans l’affaire de l’assassinat du journaliste burkinabè Norbert Zongo en 1998. Pour Maître Prosper Farama, avocat de la famille Zongo, c’est déjà une

Burkina : “Depuis que la marche est annoncée, nous constatons qu’il y a des choses qui bougent”

Posté par - 20 septembre 2018

Constatant la dégradation de jour en jour des conditions de la femme et de l’enfant burkinabè, les femmes de l’opposition  invitent la gente féminine à « sortir massivement » le 29 septembre 2018 pour « faire prendre conscience de la situation » du pays à la majorité présidentielle qui est « en panne d’initiative ». L’avortement et le cas emblématique de

Attaques au Burkina : “Accusations gratuites et non fondées sur le CDP”

Posté par - 19 septembre 2018

La Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) n’a pas encore digéré l’adoption du code électoral. Face à qu’ils qualifient de « passage en force du pouvoir en lieu et place du consensus national nécessaire pour gérer une telle question », Achille Tapsoba et ses camarades, qui dénoncent une politisation de l’administration publique, se démarquent des

Zéphirin Diabré : « Le CDP est de retour »

Posté par - 5 mai 2018

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) tient son 7e congrès ordinaire les 5 et 6 mai 2018 à Ouagadougou. Placé sous le thème de la « Place et rôle du CDP dans l’évolution socio-politique récente au Burkina Faso», ce congrès doit, au finish, aboutir à l’élection d’un nouveau président du parti. « Ce

Groupe parlementaire CDP : Le PNDES et l’endettement du Burkina en réflexion

Posté par - 23 mars 2018

Le 2 mars dernier, le groupe parlementaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) était dans la ville de Bobo-Dioulasso dans le cadre des premières  journées parlementaire de 2018. Suite à l’attaque de l’Etat-major et l’ambassade de France, les députés ont suspendu les travaux. Suite à l’attaque terroriste du 2 mars 2018 à

CDP : Des jeunes tirent la sonnette d’alarme

Posté par - 13 février 2018

Une rencontre spontanée entre jeunes militants du Congrès pour la démocrate et le progrès (CDP) a eu lieu dans l’après-midi de ce mardi 13 février 2018  devant le siège du parti à Ouagadougou. Plusieurs jeunes militants du CDP se sont retrouvés au siège du parti ce 13 février. Ils appellent les responsables du CDP au

Burkina : Le CDP célèbre l’anniversaire de Blaise Compaoré

Posté par - 3 février 2018

Au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) aucun cadre officiel n’est de trop pour souhaiter ou exiger que l’ancien président Blaise Compaoré « puisse rejoindre sa patrie », rentre de  son exil « afin de mettre son expérience à la disposition de son Faso natal ». L’occasion de son anniversaire aussi. Certains arboraient des cravates griffées à son

Mathias Ouédraogo : « Blaise Compaoré reviendra »

Posté par - 11 octobre 2017

Les jeunes du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) estiment que le présent gouvernement burkinabè, qualifié de « mouta mouta » veut « balayer les acquis du Président Blaise Compaoré ». Par la voix de Mathias Ouédraogo, Coordonnateur national des organisations des jeunes du CDP, ils disent constater que le gouvernement veut « coûte que coûte étouffer toute

Burkina : Le CDP est « prêt à se corriger et à aller de l’avant »

Posté par - 30 septembre 2017

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a certes « agonisé » mais « reste vivant ». Ses premiers responsables l’ont signifié ce samedi 30 septembre 2017 au siège du parti lors de la rentrée politique placée sous le signe de la relance, de la tolérance, du respect de la différence de la cohésion et de l’unité

Burkina : Une procédure pour lever l’immunité d’un député du CDP

Posté par - 24 novembre 2016

Les partis membres de l’Opposition politique burkinabè regroupés au sein du Chef de file de l’opposition politique (CFOP) ont tenu une réunion ordinaire le mardi 22 novembre 2016. Présidée par le Chef de File de l’Opposition, Zéphirin Diabré, les participants ont accueilli les partis politiques nouvellement affiliés au CFOP et des échanges ont eu lieu

Tribune- “Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso”

Posté par - 21 novembre 2016

Dans cette analyse, Jacques Batiéno, professeur de philosophie, prône “la négociation politique”, notamment entre le CDP et le MPP. Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) et le Congrès pour la Démocratie et Progrès (CDP) n’est guère

Burkina : «Les anciens-nouveaux dirigeants du pays font dans le tâtonnement », selon le CDP

Posté par - 30 septembre 2016

Le groupe parlementaire Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) tient, du 30 septembre au 1er octobre 2016, à Koudougou, ses deuxièmes journées parlementaires. La cérémonie d’ouverture de ces travaux a eu lieu ce vendredi 30 septembre 2016, sous la présidence de Alfred Sanou, président du groupe parlementaire de la formation politique. Les 18

Burkina : Le CDP reporte son congrès

Posté par - 20 septembre 2016

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), ancien parti au pouvoir au Burkina, a décidé de reporter  siné die son congrès prévu pour le 24 septembre 2016. Le parti se dit victime «d’acharnement». La raison du report du congrès, évoquée dans le communiqué parvenu à Burkina24, est liée à l’arrestation de l’ancien Premier

Saponé : L’UPC et le CDP s’estiment « trahis » par le MPP et refusent de siéger au Conseil municipal

Posté par - 25 juillet 2016

Le « scandale de Saponé » connait un nouveau rebondissement. L’opposition politique burkinabè, à travers l’Union pour le progrès et le changement (UPC) et le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), a animé une conférence de presse le lundi 25 juillet 2016 pour dire sa vérité sur le problème survenu suite à la désignation du