Hôpitaux du Faso : Ces mouroirs qui disent leur nom

Posté par - 2 août 2012

« Ça  fait maintenant plusieurs mois qu’il est ici. C’est suite à un accident qui a eu lieu sur la Nationale N°1. Il faisait partie du groupe de blessés transportés dans cet hôpital. Après plusieurs jours, lui et deux autres blessés n’ont pas vu l’arrivée de leurs proches parents. Restés au sein de l’hôpital sans soin,