Des femmes demandent l’ouverture d’un centre de réparation des séquelles de l’excision

Posté par - 13 août 2015

L’Association voix féminine de l’épanouissement (AVFE) a organisé une marche ce 13 août à Bobo-Dioulasso pour demander aux autorités régionales d’intercéder auprès de l’Etat burkinabè pour qu’il donne l’autorisation d’ouverture du centre médical Kamkaso. Des femmes membres de l’AVFE ne comprennent pas le refus de l’Etat d’autoriser l’ouverture du centre médical Kamkaso. Créé en 2006,