Burkina : « L’Opposition ne permettra pas au pouvoir d’avoir un ‘’Lenga’’ »

Posté par - 19 novembre 2019

Le Chef de file de l’Opposition politique au Burkina Faso (CFOP) a répondu le mardi 19 novembre 2019 à l’idée émise par certaines Organisations de la société civile (OSC) qui estiment « qu’il ne faut pas penser à une élection tant que le pays est attaqué ». L’Opposition dit « rejeter cette idée dangereuse ». Eddie Komboigo était le

Attaque d’un convoi minier : “Les Burkinabè sont lassés des communiqués rituels” (Diabré)

Posté par - 7 novembre 2019

Ceci est une déclaration du Chef de file de l’opposition politique sur l’attaque d’un convoi minier le 6 novembre. L’Opposition politique a appris avec une grande consternation,la nouvelle de  l’attaque d’un convoi transportant des travailleurs de la mine d’or «SEMAFO S.A.» sur l’axe Ougarou-Boungou dans la région de l’Est. Cette attaque, selon les divers  communiqués

Autodéfense contre le terrorisme : Les peurs du CFOP

Posté par - 29 octobre 2019

Le samedi 26 octobre 2019, des Organisations de la société civile (OSC) ont tenu un meeting pour apporter leur soutien aux Forces de défense et de sécurité (FDS) et aux victimes des attaques terroristes au Burkina Faso. Lors de cette activité, selon l’Opposition, « d’aucuns ont émis l’idée de la promotion de l’autodéfense » pour contrer

Burkina : Le MPP répond au CFOP

Posté par - 3 octobre 2019

Ceci est une réaction du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) en rapport avec la dernière sortie du Chef de file de l’opposition politique (CFOP). La Constitution assigne aux partis politiques, la responsabilité de l’animation politique. Cela s’entend, entre autres, quelle que soit son idéologie, par la mise à la disposition des populations d‘analyses

Alphonse Marie Ouédraogo : « Roch Kaboré utilise son pouvoir pour faire pression sur nos hommes d’affaires »

Posté par - 1 octobre 2019

La crise sécuritaire dans le Bam, et la demande de soutien du président du Faso à des opérateurs économiques. Ce sont entre autres, les sujets sur lesquels l’Opposition politique s’est penchée ce mardi 1er octobre 2019 dans sa traditionnelle conférence de presse. Le 28 septembre dernier à Komsilga et à Deneon, deux villages de la

Situation sécuritaire au Burkina : Les nouvelles du front inquiètent l’opposition

Posté par - 24 septembre 2019

Lors d’un point de presse animé ce mardi 24 septembre 2019 en milieu de matinée à Ouagadougou, l’opposition politique représentée par Amadou Diemdioda Dicko (4e vice-président de l’UPC) et Yumanli Lompo (président du PNDS) dit avoir eu vent de situations peu rassurantes au front. Alors que les attaques terroristes n’observent guère de répit, l’opposition politique

Burkina-Politique : « Nous ne pouvons pas nous aligner avec le MPP. Ça c’est exclu », (Aboubacar Diallo)

Posté par - 7 septembre 2019

Juste après son assemblée constitutive, le mouvement « AGIR ensemble » a donné son positionnement sur l’échiquier politique du Burkina. Aboubacar Diallo et ses camarades disent vouloir s’aligner avec le chef de file de l’opposition politique (CFOP). « C’est un devoir patriotique pour chacun de nous de chercher à corriger cette situation dramatique. Alors, c’est ensemble donc

11 morts en garde à vue : Le CFOP pour des sanctions contre les “autorités politiques dont la responsabilité est engagée”

Posté par - 18 juillet 2019

Le Chef de file de l’opposition politique réagit à la mort de 11 personnes en garde à vue. Par voie de presse, l’Opposition politique burkinabè a appris avec désolation que le 15 juillet 2019, 11 personnes gardées à vue sont décédées dans les locaux de l’Unité anti-drogue (UAD) de la Police nationale, à Ouagadougou. L’Opposition

Burkina : Majorité et Opposition à la table du dialogue

Posté par - 15 juillet 2019

Le dialogue politique entre l’opposition et la majorité a débuté ce 15 juillet 2019 à Ouagadougou.  « Certains comportements humains imputables à l’incivisme, aux défis contre l’autorité de l’Etat, à l’intolérance et au jusqu’au boutisme se développent au mépris de notre vire-ensemble et des valeurs de dignité, de probité et d’ardeur au travail qui ont

Crise humanitaire : L’opposition préconise une opération « Bori Bana »

Posté par - 9 juillet 2019

Le 4ème vice-président de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), Amadou Diemdioda Dicko a fait un commentaire de l’actualité qui prévaut au Burkina Faso ces derniers jours. De la crise humanitaire née du terrorisme à l’auto-saisine du Conseil constitutionnel en passant par le prélèvement du manganèse de la mine de Tambao, le leader

Développement des collectivités territoriales : Bruno Dipama au CFOP

Posté par - 1 juillet 2019

Le Directeur général du Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales (FPDCT), Bruno Dipama a rendu une visite de courtoisie ce lundi 1er juillet 2019 au chef de file de l’opposition politique du Burkina Faso (CFOP-BF). L’objectif de ladite visite était d’informer le leader de l’opposition politique sur les activités du FPDCT. Solliciter auprès

Affaire charbon fin : Le CFOP réclame la tête du ministre des mines

Posté par - 18 juin 2019

Depuis décembre 2018, cette affaire défraie la chronique. La mine d’Essakane est accusée de fraude d’or par l’entremise de l’exploitation du Charbon fin. Le mardi 18 juin 2019, le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP) par la voix de René Lompo a qualifié l’affaire de « vol étatique aggravé ». Citant le Journal Le Reporter du

Sondage du CGD : Le CFOP conteste la note du président

Posté par - 18 juin 2019

Selon un sondage effectué du 1 er au 10 juin 2019, dans le cadre du Presimètre, le Président du Faso a obtenu la note de 4,72 sur 10 soit une baisse de 0,21 points par rapport à 2018. Le Centre pour la gouvernance démocratique CGD a effectué dans le cadre du Présimètre, un sondage sur

Où en est-on avec la plainte contre Simon Compaoré ?

Posté par - 25 avril 2019

En début décembre 2017, le Chef de file de l’opposition politique burkinabè Zéphirin Diabré a porté plainte contre Simon Compaoré, alors ministre de sécurité, « pour détention illégale d’arme à feu ». Plus d’une année après, où en est-on avec cette plainte ? Zéphirin Diabré a indiqué, le jeudi 25 avril 2019, ne pas «

Dialogue national : La CODER le veut « intégral, inclusif et ouvert »

Posté par - 18 avril 2019

Amorcé en mi-mars par le Premier ministre, les contours et la date de tenue du dialogue sont précisés au fil des échanges du chef de l’Etat avec les responsables des partis de l’opposition et de la majorité présidentielle début avril. La Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale a émis ce mardi  16 avril

Burkina : « Bizarrerie constitutionnelle » en attente d’adoption

Posté par - 4 mars 2019

Du Président du Faso, qui peut être amené à cohabiter avec un Premier ministre dont le parti aura la majorité au parlement, ce qui fera passer le chef de l’Etat pour le chef de file de l’Opposition politique (CFOP), au maintien d’institutions comme le Conseil économique et social (CES), le politologue Abdoul Karim Saidou et

Yirgou : Le CFOP participera à la marche du 12 janvier

Posté par - 10 janvier 2019

Le Cadre de concertation du Chef de file de l’Opposition politique (CFOP) a donné quitus à ses partis membres, ses militants et l’ensemble des citoyens à participer à la marche-meeting organisée par le Collectif contre l’impunité et les stigmatisations (CISC) le samedi 12 janvier 2019 à Ouagadougou et à Dori, suite aux événements de Yirgou.

L’Opposition demande une liberté provisoire pour Lopez

Posté par - 18 décembre 2018

Le Chef de file de l’opposition politique s’est prononcé le mardi 18 décembre 2018 sur « la détention prolongée » de Safiatou Lopez, présidente du Cadre de concertation national des organisations de la société civile (CCNOSC). « Depuis le début de cette affaire, l’Opposition avait dénoncé les conditions d’arrestation de cette leader de la société civile, embastillée juste

Sécurité et défense: Ces ministères «ne devraient pas être occupés par des copains politiques»

Posté par - 23 octobre 2018

L’opposition politique qui accuse le pouvoir de « déstabilisation » des mairies qu’elle dirige ne démord pas et continue de réclamer le limogeage « pur et simple » des ministres de la défense et de la sécurité. Au menu du rendez-vous des mardis au Chef de file de l’opposition politique (CFOP) ce 23 octobre 2018, l’attaque de la brigade

Zéphirin Diabré : Quand l’opposition «se met debout, le gouvernement court »

Posté par - 29 septembre 2018

Le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) était dans les rues de la capitale burkinabè ce samedi 29 septembre 2018 dans le cadre d’une marche meeting de « contestation contre la gouvernance du MPP et de ses alliés » et pour faire preuve de l’« union sacrée avant tout autour des forces de défense et de sécurité »

Marche du 29 septembre : L’opposition invite les manifestants à “envoyer des signaux de soutien indéfectible” aux Forces armées

Posté par - 27 septembre 2018

Après avoir obtenu l’autorisation de manifester, et l’accompagnement des forces de l’ordre pour « une manifestation légale, pacifique et sécurisée », le Chef de file de l’opposition politique a dévoilé ce jeudi 27 septembre 2018 l’itinéraire de la marche meeting à laquelle des citoyens et des leaders d’opinion et une cinquantaine d’Organisations de la société civile regroupées

Burkina : “Depuis que la marche est annoncée, nous constatons qu’il y a des choses qui bougent”

Posté par - 20 septembre 2018

Constatant la dégradation de jour en jour des conditions de la femme et de l’enfant burkinabè, les femmes de l’opposition  invitent la gente féminine à « sortir massivement » le 29 septembre 2018 pour « faire prendre conscience de la situation » du pays à la majorité présidentielle qui est « en panne d’initiative ». L’avortement et le cas emblématique de

Burkina: L’Opposition récolte des fonds pour galvaniser l’armée

Posté par - 15 septembre 2018

Après l’occasion manquée de 2015, le « parti du lion » affûte ses griffes en vue de la conquête du pouvoir en 2020. A l’occasion d’une Session ordinaire ce samedi 15 septembre 2018, le « roi de la jungle » a réuni ses ambassadeurs, leaders provinciaux, militants et sympathisants sous un « baobab de culte », le Centre Cardinal Paul Zoungrana

Simon Compaoré : « Nous tenons bon »

Posté par - 14 septembre 2018

Les vacances sont terminées au Mouvement du peuple pour le Progrès (MPP). Les militants et sympathisants du parti au pouvoir sont de nouveau sur le chemin de l’école politique. La rentrée 2018 du MPP a été lancée ce vendredi 14 septembre 2018 au siège du parti à Ouagadougou. La conférence de presse animée par les

Vote de la diaspora : « Une fraude électronique se prépare »

Posté par - 11 août 2018

La révision du Code électoral s’apparente à une pilule très dure à avaler pour l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Le parti rejette ce Code, estimant que la majorité présidentielle est en train de « multiplier les pièges » dans le but d’empêcher les Burkinabè de l’extérieur de pouvoir voter en 2020. Des membres de

« Victoire éclatante en 2020 » : L’UPC s’y attèle

Posté par - 22 juillet 2018

« Initier, négocier et conclure sans délai des partenariats et alliances » « pour une victoire éclatante en 2020 », c’est ce qu’attendent les congressistes de l’instance dirigeante renouvelée de l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Et la stratégie semble déjà fonctionner.   L’ombre de l’« acte de haute trahison » des treize députés a plané sur le