Lutte contre le terrorisme : « Le Burkina Faso ne doit pas attendre la fin du COVID-19 »

Posté par - 29 avril 2020

Avec l’avènement de la maladie à coronavirus (Covid-19) au Burkina Faso, la lutte contre le terrorisme semble avoir pris du plomb dans l’aile. La préoccupation première des autorités et des populations depuis près de deux mois, c’est la lutte contre la propagation du COVID-19. Matraquage médiatique ? Psychose ? Qu’à cela ne tienne, de l’avis

Sondage du CGD : Le CFOP conteste la note du président

Posté par - 18 juin 2019

Selon un sondage effectué du 1 er au 10 juin 2019, dans le cadre du Presimètre, le Président du Faso a obtenu la note de 4,72 sur 10 soit une baisse de 0,21 points par rapport à 2018. Le Centre pour la gouvernance démocratique CGD a effectué dans le cadre du Présimètre, un sondage sur

Gouvernance : Roch Kaboré chute de 0,21 point

Posté par - 14 juin 2019

Noté 4,91/10 en décembre 2018, le chef de l’Etat obtient pour le premier semestre de 2019 la note de 4,72/10 soit une baisse de 0,21 point. Les résultats du sondage d’opinion du premier trimestre de l’année indiquent que le président du Faso devra redresser la courbe à seize mois de la fin de son mandat

Burkina : Le CGD scrute les initiatives locales de sécurité

Posté par - 23 février 2019

Avec d’un côté des groupes d’autodéfense censés faire partie de Initiatives locales de sécurité (ILS) qui commettent des actes répréhensibles devant la loi et de l’autre, des forces de défense et de sécurité « premières demanderesses des contributions citoyennes » de l’aide de la population pour endiguer l’insécurité, que faire et comment s’y prendre ? Pour

Dialogue politique: Coup de pouce d’une délégation danoise au Burkina

Posté par - 28 août 2018

La visite d’échanges d’une délégation burkinabè au Danemark du 12 au 19 mai 2018 à Copenhague commence à porter ses premiers fruits. Dans le cadre d’un programme triennal, une délégation de l’Institut danois pour les partis et la démocratie séjourne dans la Capitale burkinabè. Ce mardi 28 août 2018, les hôtes ont pu rencontrer la

Burkina : « La rupture semble se faire dans une certaine continuité »

Posté par - 4 octobre 2017

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) et ses partenaires ont organisé, le mardi 3 octobre 2017 à Ouagadougou, une conférence publique autour du thème, « société civile, syndicalisme et politique ». Dans le cadre d’un dialogue démocratique, les échanges ont tourné autour de la présentation d’un livre titré “Transformations sociopolitiques burkinabè de 2014 à 2016”. Ecrit

Révision constitutionnelle: Ce n’est pas la priorité des Burkinabè

Posté par - 7 novembre 2016

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) a remis au président de la commission constitutionnelle ce lundi 07 novembre 2016 les résultats d’une enquête sur les attentes de citoyens burkinabè réalisée dans le cadre de l’évaluation du programme présidentiel par le biais de la plateforme presimetre.bf. Il ressort que le projet de modification constitutionnelle n’est

Burkina : Le CGD tente de cerner la question sécuritaire « jadis réservée aux spécialistes »

Posté par - 29 septembre 2016

Le ministre de la sécurité souhaite « déchirer le rideau de haut en bas », question de permettre à chaque Burkinabè d’apporter sa part contributive à la sécurisation du pays. Il l’a fait savoir à la rencontre de validation de trois études menées par le centre pour la gouvernance démocratique (CGD). Se fondant sur la perspective démocratique,

4e édition du FOCAL : « Si nous voulons la réconciliation, luttons contre l’injustice » (Pr Ismaël Diallo)

Posté par - 30 juin 2016

La réconciliation nationale, un préalable à la cohésion sociale durable au Burkina Faso, passe par « la lutte contre l’injustice, l’impunité et la corruption », a indiqué, ce mercredi 29 juin 2016 à Ouagadougou, le Professeur Ismaël Diallo, lors de la 4e édition  du Forum des citoyens de l’alternance (FOCAL). « Quelle réconciliation nationale pour une cohésion sociale durable ? ». C’est

Passage à la Ve République : « Une Constitution ne peut pas être neutre » (Pr Seni Ouédraogo)

Posté par - 17 juin 2016

Dans son programme politique, le président du Faso, Roch Koboré ambitionne le passage à une Ve république. Cette volonté a été matérialisée par la mise en place de la Commission constitutionnelle dirigée par Me Halidou Ouédraogo. Pour mieux préparer le monde de la presse et l’imprégner du processus de changement, une formation a été organisée le jeudi 16

« Si on ne fait pas attention, la Ve république peut être pire que la IVe république » (Abdoul Karim Saïdou)

Posté par - 13 juin 2016

Le 10 juin 2016, le Conseil des ministres nommait Me Halidou Ouédraogo à la tête de la Commission constitutionnelle composée de 92 membres pour réfléchir sur les modalités d’un passage de la IVe à la Ve république. Le 11 juin, date anniversaire de l’adoption de la Constitution du 11 juin 1991, le Dr Abdoul Karim Saïdou émet des

Acquis de la Transition : « Aujourd’hui, on sait que nous ne sommes pas des moutons » (Dr Abdoul Karim Saïdou)

Posté par - 12 juin 2016

« De l’insurrection populaire aux élections municipales : bilan et défis pour avenir » est le thème du panel organisé par le Balai citoyen et le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) le samedi 11 juin 2016. Pour Hervé Kam, porte-parole des organisateurs, le choix de ce thème s’impose : « il est primordiale, dit-il, de repartir à la source

Burkina : Le CGD se penche sur les enjeux et défis des municipales

Posté par - 4 mai 2016

Le Centre pour la gouvernance  et la démocratie (CGD) a initié ce mardi 3 mai 2016 à Ouagadougou un dialogue démocratique dans le but de susciter des réflexions sur les enjeux et défis des élections municipales du 22 mai prochain. Ce dialogue a regroupé plusieurs participants issus des partis politiques, des Organisations de la société

Burkina : « Le gouvernement offre peu d’opportunités au public de participer au processus budgétaire » (Agnès Kaboré)

Posté par - 8 avril 2016

Le public burkinabè n’a pas un accès sans restriction à l’information budgétaire, toute chose qui ne devrait pas donner lieu à des restrictions. Les opportunités d’y accéder sont elles aussi limitées, une résultante du contrôle exercé par l’exécutif, le législatif et la Cour des comptes. Ce sont là les informations principales à retenir d’une étude

Consolidation de la Démocratie au Burkina: L’IGD lance un concours pour la promotion des jeunes en politique

Posté par - 29 janvier 2016

L’Institut général Tiémoko Marc Garango pour la gouvernance et le développement (IGD), en partenariat avec la Fondation internationale du Parti du Centre Suédois (CIS), a organisé ce vendredi 29 janvier 2016 à Ouagadougou, un concours de plaidoyer pour le renforcement de la participation et l’influence des jeunes en politique. La compétition a opposé quatre équipes

Bonne gouvernance des finances publiques : Des OSC à la conquête des partenaires

Posté par - 11 décembre 2015

Le Centre d’information, de formation et d’étude sur le budget (CIFOEB) a organisé une table ronde du Cadre de concertation des Organisations des la société civile intervenant dans le domaine des finances publiques (CC/OSC-FP) avec les partenaires techniques et financiers ce jeudi 10 décembre 2015 à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre a été de présenter

Elections de 2015: Le CGD est pour le maintien de la CENI en l’état

Posté par - 7 janvier 2015

Le Centre Gouvernance Démocratique(CGD) a organisé ce 6 janvier 2015 une conférence sur la question brûlante des futures élections. Autour du thème « Elections comme priorité de la transition », Abdou Karim Sango a abordé les questions centrales des futures élections en mettant l’accent sur la composition actuelle de la CENI. CENI. La question de la composition de

Surveillance électorale : Les partis politiques doivent s’investir davantage

Posté par - 5 juillet 2014

Les activités de préparation des élections de 2015 se poursuivent, pour la CENI et ses partenaires. Du 1er au 4 juillet, des représentants de partis politiques étaient à l’école du CGD pour le monitoring des élections. Une des formations modulaires BRIDGE dispensée dans le cadre de l’appui aux acteurs du processus électoral.

Burkina Faso : de nouvelles compétences pour la résolution des litiges électoraux

Posté par - 22 juin 2014

Le Burkina Faso compte désormais des compétences pour la résolutions des litiges électoraux. En prévision de l’élection présidentielle de 2015, le Centre pour la Gouvernance et la Démocratie (CGD) a formé des représentants de partis politiques aux mécanismes de résolution des litiges électoraux. Une formation qui a vu également l’accréditation d’un Burkinabè au système modulaire

Burkina Faso: La réussite du processus électoral passe aussi par la formation

Posté par - 17 juin 2014

A  l’initiative du Centre pour la Gouvernance et la Démocratie, des représentants de 13 partis politiques prennent part à Ouagadougou à la formation modulaire Bridge (Bâtir des ressources pour la démocratie, la gouvernance et les élections) sur la résolution des litiges électoraux, ce mardi 17 juin 2014. Avant eux, d’autres acteurs du processus électoral ont

Dialogue sur les conclusions du CCRP

Posté par - 27 juillet 2011

Le  Conseil  Consultatif sur les Reformes Politiques (CCRP) au Burkina Faso a rendu les conclusions de ses travaux au président du Faso la semaine passée. Depuis lors, les interprétations des travaux du CCRP vont bon train.