Armée burkinabè : Les résolutions du Général Oumarou Sadou

Posté par - 4 janvier 2017

Dorénavant, c’est le colonel major Oumarou Sadou (il est désormais Général de brigade à compter du 1er janvier 2017, selon un décret rendu public dans la soirée du mercredi 4 janvier),  qui perche au sommet des Forces armées nationale en qualité de Chef d’Etat-major général des armées (CEMGA), en remplacement du général de Brigade Pingrénoma

Burkina-Mali-Niger : L’élaboration d’un « droit de poursuite » des terroristes en cours d’examen

Posté par - 21 décembre 2016

Le chef d’Etat-major général des armées, le Général Pingrenoma Zagré, a annoncé qu’à la lumière des dernières pertes subies par les forces armées burkinabè, la question de « ce qu’il faut faire » ne se pose plus. Elle allie la difficulté d’acquisition de renseignements auprès des populations et de l’acquisition de moyens de mobilités « appropriés » pour intervenir

Le général de brigade Pingrenomma Zagre est désormais le chef d’état-major général des armées

Le général de brigade Pingrenomma Zagré à la tête de l’état-major des armées

Posté par - 1 décembre 2014

Le général de brigade Pingrenomma Zagré est désormais le chef d’état-major général des armées. Il succède au général de division Honoré Nabéré Traoré. La cérémonie de passation de commandement a eu lieu ce 1er décembre 2014 à Ouagadougou. «Officiers, sous-officiers, militaires de rang(…), vous reconnaitrez désormais le général de brigade Pingrenoma Zagré comme chef d’état-major

Mission ONU/UA au Darfour: Début du déploiement pour le Bataillon Laafi 4

Posté par - 15 août 2012

Le 4e Bataillon constitué et formé pour rejoindre la mission hybride de maintien de la paix au Darfour (MINUAD) est prêt pour être déployé. A la veille de ce déploiement, ce 14 août, le Chef d’État-Major Général des Armées s’est adressé aux officiers, sous-officiers et militaires de rangs qui compose le bataillon, pour leur rappeler

Les Forces Armées Nationales rendent hommage aux frères d’armes disparus

Posté par - 2 novembre 2011

Le 51ème anniversaire des forces armées nationales est donc passé inaperçu, sans tintamares, sans défilés et autres manifestations dont on s’était habitués. Pour toute cérémonie, c’est l’hommage rendu aux Héros à travers un dépôt de gerbe de fleurs à la place de la Nation qui a retenu l’attention.