Cinéma : Le Sénégal veut soutenir ses cinéastes, qu’attend le Burkina ?

Posté par - 14 août 2012

Ouagadougou est la capitale du cinéma africain. Le FESPACO en est la fière bannière. Les fans du cinéma african l’ont surnommé Ouagawood à l’image de Bollywood (cinéma de Bombay en Inde) et Nollywood (cinéma du Nigéria). Mais il ne suffit pas d’avoir une bannière. Il faut aussi des soldats et des actes pour la défendre. Un seul