Cinéma : « Cœur de Lion » de Boubacar Diallo à New York

Posté par - 17 mai 2014

Les films Sarraounia du Mauritanien Med Hondo et Cœur de lion de Boubacar Diallo du Burkina Faso ont été projetés respectivement les 13 et 14 mai 2014 à New York et aux Nations Unies, à l’occasion de la Commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves de l’ONU et de la

Festival Vues d’Afrique : 30 ans d’émerveillement à travers le cinéma africain et créole!

Posté par - 3 mai 2014

Depuis le 25 avril, et ce, jusqu’au 4 mai 2014, Montréal et le Québec culturel tout entier vibrent au rythme du Festival Vues d’Afrique, rendez-vous incontournable du cinéma africain et créole qui cette année fête ses 30 ans d’existence. Ce festival qui n’est plus à présenter dans le paysage culturel montréalais propose au public, mais

Rencontres Sobatè 2014 : Un rendez-vous à la frontière de la fiction et du documentaire

Posté par - 16 avril 2014

La différence et la transversalité entre la fiction et le documentaire est la préoccupation actuelle de l’Association Africadoc Burkina (2AB). Cette association des documentaristes tient sa 5è édition des rencontres Sobatè, du 15 au 18 avril 2014, sous le thème : «Cinéma documentaire et de fiction : Quelles frontières dans la création?». La cérémonie d’ouverture a eu

Fatou Traoré, actrice : “Si tu te retrouves dans le lit du réalisateur, ta carrière est déjà finie”

Posté par - 22 octobre 2013

Elle est burkinabè et actrice de cinéma. Elle a joué dans de nombreux films burkinabè, dont “L’Amour est encore possible”, d’Emmanuel SANOU. D’où est-ce qu’elle est venue, qu’est-ce qu’elle fait dans sa vie, que représente le cinéma pour elle, que pense-t-elle du cinéma burkinabè et de ses réalisateurs ? Fatou Traoré livre ses pensées, sans

Cinéma : Cheick O. Sissoko, Secrétaire Général de la FEPACI en visite au Faso

Posté par - 14 juillet 2013

Le cinéaste et homme politique malien, Cheick Oumar Sissoko, est en visite officielle à Ouagadougou depuis le 11 juillet. Elu au poste de Secrétaire général de la Fédération Panafricaine des Cinéastes (FEPACI), au cours de son 9e congrès en mai dernier en Afrique du Sud, il vient s’entretenir avec le Premier Ministre et le Président

Quand le FESPACO se vit autrement et au delà des frontières.

Posté par - 10 avril 2013

L’Association des Etudiants et Stagiaires Burkinabè en Tunisie (AESBT) a vécu à sa façon le Festival panafricain de cinéma de Ouagadougou, en organisant pour la quatrième édition un sorte de MINI-FESPACO à Tunis en fin mars. Sous le signe de la paix,  ce FESPACO en petit format était une aubaine pour promouvoir, dans une ambiance

A voir ce week-end à Ouagadougou

Posté par - 4 avril 2013

A l’approche d’un nouveau week-end et Ouagadougou sort de la célébration de Pâques. Une fête célébrée dans le calme et la joie, culturellement aussi. En matière culturelle, la capitale du pays des Hommes Intègres ne désemplit jamais. Du 04 au 06 avril, il y aura…

A voir ce week-end à Ouagadougou

Posté par - 28 mars 2013

Un autre week-end ! Pas celui habituel, mais celui de Pâques 2013. Pour les chrétiens, c’est la consécration de leur croyance après la période de jeûne. Mais tout le monde fêtera parce que tous les week-ends ouagalais « déménagent ».

A voir ce week-end à Ouagadougou… et à Pouni

Posté par - 22 mars 2013

La capitale burkinabè est un tremplin favorable à l’émulation culturelle. Ce week-end encore, divers espaces proposent des réjouissances. Entre théâtre et films, le choix est large. Non loin de Ouagadougou, l’on peut aussi aller voir des masques dans le village de Pouni.

Cinéma : Le premier film des élèves du lycée Philippe Zinda Kaboré à l’écran

Posté par - 20 mars 2013

Le Burkina Faso est un pays où le cinéma connaît un regain de popularité grâce au FESPACO. Cet évènement phare suscite également des vocations au sein de la jeune génération qui a besoin de s’exprimer, avec les divers moyens qu’offre la technologie. Au lycée Philipe Zinda Kaboré, les élèves se sont essayé au cinéma. Et

Sénégal : 1 milliard de F CFA par an pour la production cinématographique

Posté par - 13 mars 2013

Le président sénégalais, Macky Sall, a annoncé le mardi 12 mars 2013 une dotation d’un  milliard de F CFA par an au fond de la production cinématographique sénégalais, selon le site baobabAfrique. Cette annonce a été faite à l’issue d’une audience du président avec les cinq lauréats sénégalais du 23e FESPACO à qui il a

FESPACO 2013 : Le clap est donné

Posté par - 23 février 2013

Moteur ! Ça tourne ! Action ! C’est en ces termes qui sont familiers aux habitués des plateaux de tournage que le maître de cérémonie qui a officié  l’ouverture de cette 23e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a introduit la manifestation. Rassemblement digne d’une fête des grands jours, ce lancement

Cinéma : Amoin de “Ma Famille” perd progressivement la vue

Posté par - 17 février 2013

La nouvelle est relayée par de nos nombreux médias de la sous-région. L’actrice ivoirienne  Amoin Koffi, femme de Kouadio et soeur de Gbazé Thérèse dans la série “Ma Famille”, est en train de perdre progressivement la vue. En effet, elle est atteinte d’une maladie de l’oeil, nommée glaucome, qui peut entraîner une cécité totale ou partielle.

A voir cette semaine à Ouagadougou

Posté par - 7 février 2013

Un weekend qui vous offre une large gamme de choix pour se divertir dans la capitale des Hommes intègres. Voici pour vous un agenda des évènements culturels de la semaine, élaboré par nos journalistes culturels:

FESPACO 2013 : le prix Afrikenous pour rejeter l’afro-pessimisme

Posté par - 30 janvier 2013

  « L’image de l’Afrique en Occident est sombre, triste. Le continent de la guerre, de la famine, de la maladie et, bien sûr, tous les Africains ont envie de quitter leur pays (Afrique) pour l’Occident », constate le blogueur Hahn Siki sur Angazamag.   La diaspora africaine vivant au Canada, à travers la Maison de l’Afrique-Mandingo,

Cinéma burkinabè : Les critiques au chevet du 7ème art.

Posté par - 7 octobre 2011

On assiste depuis un certain temps à une baisse de qualité du film burkinabè. C’est un bilan que dresse l’Association des Critiques de Cinéma du Burkina, en conférence de presse ce vendredi, à quelques jours de la deuxième édition de la semaine de la critique cinématographique de Ouagadougou (SECRICO).