Affaire des Ibo : il est temps de se poser des questions

Posté par - 5 avril 2012

Le mercredi 4 avril dernier, la température au quartier Cissin est montée d’un cran plus que celle chaude qui prévalait à Ouagadougou. Un Nigérian, de l’ethnie Ibo, aurait été l’auteur de la mort d’un bébé d’un mois qu’il aurait même plongé dans de l’eau bouillante. L’accusé a été soumis à la vindicte populaire qui l’a